Qu’est-ce que les lombalgies

  • Partager
  • Follow Me on Pinterest
Comment soulager mal de dos

Les lombalgies ou

Les les plus fréquents sont souvent appelés des lombalgies,  portent hélas bien leur nom, même si nous les rebaptisons parfois « mal aux  ». Ces douleurs  des lombaires sont d’ordre mécanique ou inflammatoire.

Elles apparaissent et disparaissent presque aussi vite qu’elles sont venues : ce sont les lombalgies aiguës, appelées aussi « lumbagos ».

Elles peuvent durer plusieurs mois : on les appelle des lombalgies chroniques.

Une   est un symptôme et non une maladie. Elle se définit par une douleur qui se situe dans la partie basse de la , au niveau des vertèbres lombaires.

Voilà pour les points communs. Sinon les lombalgies peuvent avoir plusieurs visages : brutales ou non, peu ou très invalidantes, circonscrites à la zone dorsale ou irradiant hors de leur « territoire d’origine », etc.

Dans un certains nombres de cas, on guérit rapidement d’une lombalgie en quelques jours. Seulement 10 % relèvent d’un parcours médical, avec la chirurgie comme ultime recours, mais seulement pour de rares patients.

Le lumbago (ou lombalgie aiguë)

Le célèbre « tour de rein » sévit brutalement et bloque le bas du dos en lui infligeant une douleur sévère. C’est la cause la plus fréquente de lombalgie aiguë.

Un lumbago arrive généralement suite à une mauvaise posture : on se penche en avant les jambes raides et les fesses en l’air pour lacer ses chaussures, cueillir des champignons ou, pire, attraper le pack de 6 bouteilles d’eau minérale… et on ne se relève pas. C’est le mouvement brusque qui pose problème plus que la charge à porter. On peut se « faire un lumbago » en ramassant simplement sa fourchette !

Comment soulager mal de dos

Illustration sur le lumbago, ne pas hésiter à appeller un médecin

Ce qui s’est passé : la position « penchée en avant en fournissant un effort » n’est pas prévue dans le cahier des charges de la colonne vertébrale. En ignorant cette loi physiologique, on impose au noyau discal une compression très forte (plusieurs centaines de kilos), et on le libère brusquement en se relevant. Le choc est si violent que le noyau parvient à déchirer quelques fibres de l’enveloppe qui le protège. C’est une entorse du dos, en quelque sorte !

La lombalgie chronique

Un lumbago mal soigné et la lombalgie chronique s’installe peu à peu. Lancinante, la se repend dans le bas du dos, soit tout le temps, soit en « pointillés », mais en tout cas de façon prolongée, c’est-à-dire pendant plusieurs mois.

Souvent associée à une sensation de « blocage », elle s’épanouit à la faveur d’une activité un peu physique (marche prolongée, shopping…) ou inconfortable (long trajet en voiture).

Elle s’estompe lorsqu’on se repose en position allongée, ce qui fait traîtreusement croire que le « repos chronique » peut venir à bout des « douleurs chroniques ».

C’est exactement l’inverse qu’il faut faire. Ce qui se passe le plus souvent c’est qu’il s’agit de la détérioration d’un ou plusieurs éléments de la colonne vertébrale : les disques intervertébraux s’abîment en vieillissant, les vertèbres sont atteintes d’arthrose, tandis que les ligaments sont irrités. Voilà le cocktail privilégié pour souffrir du mal de dos chronique.

Mais dans la majorité des cas, les lombalgies sont des contractures musculaires qui sont dues à des mauvaises positions, des micro-traumatismes…

Des fois, la lombalgie est le premier symptôme d’une infection, d’un rhumatisme, d’une tumeur ou d’une autre maladie touchant les organes de proximité. C’est pourquoi face à une qui perdure, il faut consulter votre médecin, qui établira le diagnostic précis.

Comment soulager mal de dos

Originally posted 2012-04-12 06:00:02.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment soulager mal de dos et reins :

Avec mots-clefs , , , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.