Cervicarthrose: les remèdes

Thé-Vert-

Ce que vous devez savoir sur les rémèdes pour soigner la

 

Cervicarthrose ou cervicale: les remèdes

Il y a différents remèdes pour soigner la cervicarthrose ou arthrose cervicale. La plupart du temps ils sont à base de plantes.

Il y en a deux qui sont connu sous les noms de  la capsaïcine et l’harpagophytum.

Nous allons voir les bienfaits de ces remèdes l’article qui suit:

Cervicarthrose ou : la Capsaïcine

On retrouve la capsaïcine dans le piment, c’est la substance qui lui donne son goût piquant.

la-capsaicine

la-capsaicine

On peut utilisé la capsaïcine en crème, faites une application à l’endroit douloureux,cela va soulager la due à la cervicarthrose ou arthrose cervicale.

Lors de l’application, il peut y avoir une sensation passagère de brûlure et l’apparition de rougeur.

De part les résultats des tests, ils montrent qu’il y a une baisse des au bout de deux semaines.

Cervicarthrose ou arthrose cervicale: La glucosamine

Elle est produite naturellement par l’organisme et participe à la régénération naturelle des cartilages.

Glucosamine

Glucosamine

Elle est utilisée dans les traitements des personnes qui souffres de douleurs articulaires du à la cervicarthrose ou l’arthrose cervicale.

Concernant l’efficacité de la glucosamine, on ne peut pas ce prononcé tant sur le degrés des douleurs que sur l’évolution de l’arthrose.

Pour avoir de la glucosamine, il faut l’extraire des carapaces de crustacés.

Cervicarthrose ou arthrose Cervicale: La Chondrïtine

Cette substance est produite par l’organisme et elle est nécessaire pour le maintient des cartilages.

Vous pouvez la prendre avec de la glucosamine ou d’autres remèdes.

Vous verrez le résultats de ce traitement au bout de plusieurs semaines.

Cervicarthrose ou arthrose cervicale: l’harpagophytum

Il est surtout connu sous le nom de Griffe du Diable. C’est la plante la plus évaluée pour soigner la cervicarthrose ou arthrose cervicale.

harpagophytum

harpagophytum

Cette plante est d’origine d’Afrique du Sud. Il l’utilise dans le traitement des pathologie articulaire.

Les chercheurs ont fait des tests et ils sont favorable dans l’utilisation pour soigner l’arthrose.

Cervicarthrose ou arthrose cervicale: le thé vert

On a fait des études pour voir si l’on pouvez utilisé le thé vert pour soulager les douleurs articulaire.

Thé-Vert-

Thé-Vert-

Ces tests démontrent que le principe actif du thé vert peut ralentir la destruction des cartilages liée à l’arthrose.

Pendant un certains temps on à pensé que l’arthrose est une usure mécanique des cartilages.

Mais de nos jours on sait que la progression de la maladie implique un déséquilibre plus subtil entre la régénération des cartilages et leur destruction.

Le principe actif du thé vert lui donnent un goût amer caractéristique qui a été étudié aussi dans le traitement de différents .

Depuis quelques années, on utilise le thé vert pour soigner les personnes qui sont atteinte d’arthrite rhumatoïde et de l’arthrose.

A celles et ceux qui en ont marre de souffrir de leur dos Cliquez Ici

Aurore Lamanon

 

Originally posted 2014-02-01 19:11:17.

L’arthrose cervicale ou cervicarthrose

cervicarthrose

Ce que vous devez savoir

sur l’ cervicale ou cervicarthrose

 

L’arthrose cervicale ou cervicarthrose: Qu’est-ce que c’est?

-L’arthrose cervicale ou cervicarthrose, est très fréquente chez les hommes et les femmes agés de plus de 50 ans.

-Elle est du à la dégradation progressive des cartilages protégeant les articulations du cou.

cervicarthrose ou arthrose cervicale

cervicarthrose ou arthrose cervicale

-L’arthrose cervicale ou cervicarthrose peut devenir gênante au quotidien et provoquer des douleurs, une raideur de la nuque et parfois d’intenses maux de tête.

-Il n’existe pas de traitements pour la cervicarthrose, mais on peut utiliser certains produits « naturels » comme:

  • la curcumine
  • le thé vert
  • la glucosamine
  • l’harpagophytum pourraient avoir la capacité de freiner la progression de la maladie

Quelles sont les causes de l’arthrose cervicale ou cervicarthrose

On ne connaît pas encore vraiment les causes concernant l’apparition de l’arthrose cervicale ou cervicarthrose.

On pense que l’usure mécanique joue un rôle, mais des mécanismes cellulaires complexes sont impliqués dans le déséquilibre entre régénération et destruction du cartilage.

C’est pour cette raison que le fait de solliciter intensément son cou peu augmenter le risque de cervicarthrose.

Mais l’effet inverse est aussi néfaste, il ne faut pas que votre cou soit immobilisé car cela peu provoquer l’apparition de la maladie.

Il y a un risque de cervicarthrose plus élevé dans certaines professions qui nécessite une immobilité du cou comme:

  • les policiers
  • Les militaires en garnison

 

Quels sont les symptômes de l’arthrose cervicale ou cervicarthrose

D’une personnes à unes autres les symptômes peuvent varier.

Dans certains cas, la maladie ne déclenche aucun signe malgré des radiographies particulièrement inquiétantes.

Par contre pour d’autres personnes une arthrose légère va déclenché des douleurs et une gêne intense.

Les symptômes qui apparraissent au cours de l’évolution de la maladie sont:

Lorsqu’ une douleur se situe au niveau du bras et du cou: on parle en médecine de névralgie cervico-brachiale.

Il s’agit d’une manifestation fréquente de l’arthrose cervicale. Elle est provoquée par la compression des racines des nerfs du bras au niveau du rachis cervical.

Il peut y avoir aussi une raideur de la nuque qui apparaît et c’est l’ qui va perdre en mobilité en raison de la dégradation du cartilage.

  • Raideur de la nuque: Cette raideur fait son apparition petit à petit dés que les cartilages des vertèbres cervicales s’usent.

-On peut la ressentir que lorsque l’on fait des mouvements de rotation latéraux ou verticaux.

-Au moment des phases avancées de la cervicarthrose, il apparaît des nouveaux signes.

Ils sont très souvent provoqués par l’apparition d’ostéophytes (des excroissances osseuses anormales qui se développent sur les points d’usure de l’os).

  • Céphalées: il peut y avoir des maux de têtes. La maladie peut favoriser le déplacement d’un disque vertébral ou entraîner l’apparition d’ ostéophytes.

- Dans certains cas, il provoque la compression d’une artère et limiter le flux sanguin vers le cerveau. C’est pour cette raison qu’il y a l’apparition de maux de têtes parfois intenses fréquemment associés à des vertiges.

  • Fourmillements, engourdissements: On peut voir aussi l’apparition de fourmillements qui est provoqué par le même phénomène que les céphalées: l’apparition d’ostéophytes.

Mais la différence avec les céphalées est que les ostéophytes, ou le déplacement d’un disque, ne compriment pas une artère mais la moelle épinière.

La compression de la moelle épinière provoque des « interférences » au niveau des signaux nerveux qui vont se manifester par l’apparition de paresthésies. On parle alors de myélopathie cervicale

L’arthrose cervicale ou cervicarthrose: le diagnostic

C’est le ou un rhumatologue qui fait un diagnostic initial.

On fait un premier examen du cou et du dos et on interroge le patient sur la localisation et le niveau des douleurs.

Si on a le moindre doute de l’apparition d’arthrose, le spécialiste prescrit des examens plus poussés.

  1. Radiographie cervicale: la radiographie cervicale est un premier examen qui permet de diagnostiquer la présence d’arthrose.
  2. Myélographie cervicale:c’est une technique de radiographie. La myélographie se fait grâce à l’injection d’un produit de contraste qui permet de déceler d’éventuelles lésions des racines nerveuses du rachis cervical.
  3. IRM cervicale:Il y a aussi l’IRM qui permet d’observer les tissus mous du rachis cervical et remplace peu à peu l’usage traditionnellement de la myélographie.
 Quels sont les traitement médicamenteux pour soigner la cervicarthrose

Le médecin peut prescrire 3 sortes de médicaments pour soulager les douleurs dues a l’arthrose cervicale ou cervicarthrose.

On peut voir sur l’ordonnance:

  • Les analgésiques:

C’est le médicament le plus prescrit par le praticien car il fonctionne bien sur la douleur. Il a de l’acétaminophène qui est efficace lors d’arthrose modérée.

  • Les anti-inflammatoires
    Comme anti-inflammatoire, on prescrit de l’ibuprofène car il peut réduire les douleurs et réduit l’inflammation. 

Mais il faut savoir que l’utilisation de l’ibuprofène trop longtemps peut dégrader plus rapidement les cartilages.

Il peut apparaître des complications au niveau gastro-intestinales  ce qui nécessite une surveillance.

  •  Les crèmes anti-inflammatoires

On peut utilisé les crèmes anti-inflammatoires, s’il y a des contres-indications dans la prise des anti-inflammatoires.

L’arthrose cervicale ou cervicathrose: la prise en charge paramédicale

Pour voir des progrès concernant cette maladie, il faut avoir une bonne hygiène de vie.

Pour cette amélioration il faut:

-faire des exercices physiques pour améliorer les cartilages et faire diminuer l’évolution de la maladie. Certains exercices doivent-être pratiquer par un spécialiste.

-Avoir un très bon oreiller pour que votre nuque soit bien positionné et éviter que la douleur devienne plus intense.

Faut-il faire appelle à la chirurgie pour cette maladie

La chirurgie est très délicate lorsqu’il s’agit du rachis cervical. On la pratique que lorsqu’il y a de l’arthrose sévère.

A celles et ceux qui en ont marre de souffrir de leur dos Cliquer ici

Aurore Lamanon




Originally posted 2014-01-29 23:47:31.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur soulager et :

Comment soulager et soigner une douleur dorsale

Soulager douleur dorsale

Que faut-il savoir sur les douleurs dorsales

 

Il y a une majeur partie de la population qui se plaignent de douleurs dorsales. Il existe plusieurs origines de ces douleurs.

Ces douleurs peuvent-être handicapante pour le patient dans sa vie de tous les jours. Il faut connaître les conseils pour éliminer ces causes évidentes et soulager ce mal de dos.

Quelles sont les origines du mal de dos

Le mal de dos peut avoir des origines diverses :

Première origine, traumatique : accidents de la circulation, accidents de sport, accidents à responsabilité civile ou les faux mouvements.

Deuxième origine, statique : les mauvaises postures ou les mauvaises positions prisent pendant un certains temps.

Si l’on ne pratique pas d’activité régulière cela peut favoriser le précoce de l’articulation qui la rend fragile au moindre .

Le surplus de poids entre aussi dans l’origine statique, car la colonne vertébrale supporte les kilos en trop et cela la fragilisent.

Troisième origine, inflammatoire : c’est les causes rhumatismales comme l’arthrose, la spondylarthrite ankylosante, le rhumatisme psoriasique, le rhumatisme articulaire aigu, etc.

Quatrième origine, psychique : les stress, les contrariétés, les émotions violentes, l’anxiété.

Cinquième origine, hormonale : c’est le cas pour les grossesses ; les œstrogènes et la relaxine sont responsables de la du bassin et du dos, d’où la douleur.

Peut-on éviter le mal de dos?

Pour éviter le mal de dos, il faut éliminer les causes évidentes telles que les mauvaises postures, un mauvais matelas.

Il y a des positions pour améliorer la posture quand on souffre du dos. Adossez-vous contre un mur et tenez-vous bien droit pendant 5 minutes en effectuant une et une expiration profondes.

En fait, l’important est de se tenir bien droit, en position assise ou debout, pour éviter les mauvaises positions.

Il faut avoir un très bon matelas pour qu’il épouse la forme anatomique de et éviter d’avoir des douleurs dorsales.

Vous pouvez pratiquer du sport pour consolider et protéger votre dos. De plus, cela permettra de renforcer vos muscles pour bien soutenir la colonne vertébrale lombaire.

Comment soulager et une douleur dorsale ?

Pour soulager et soigner une douleur dorsale, il y a beaucoup de traitements :

- Une des techniques est le chaud/froid : appliquer une bouillote, une serviette humide chaude ou une lombaire chauffante, la chaleur réduit la douleur.

On peut aussi faire l’application de glace qui soulage également le mal de dos.

- Les massages et la kinésithérapie sont des solutions très importantes dans le traitement du mal de dos. Ils rendent l’équilibre à la musculature de la colonne et font disparaître les contractures.

- Les médicaments sont les plus classiques, surtout après une consultation médicale. Les antalgiques, les décontracturants musculaires et les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou stéroïdiens sont les plus choisis. Ils peuvent être sous forme de pommade, de comprimé ou en infiltration.

- Une psychothérapie peut avoir sa place, surtout si le mal persiste malgré les autres traitements.

- Il existe d’autres approches comme le yoga, les cures thermales ou l’ pouvant soulager les douleurs persistantes.

Voici comment lutter contre les maux de dos au travail … Cliquez sur le lien

Aurore Lamanon

 

Originally posted 2013-01-06 06:53:26.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment soulager mal de dos et reins :

Comment soigner une sciatique

comment soigner une sciatique

 Découvrez comment soigner une sciatique

 

Il existe une cause au douleur dorsale que l’on appelle sciatique.

Celle-ci a certaines caractéristiques selon la localisation du nerf atteint, mais il existe des traitements usuels tels que les antalgiques ou les anti-inflammatoires.

D’autres part, au cas ou ces traitements ne seraient pas efficaces vous pouvez faire appel à la chirurgie.

Comment soigner une sciatique: présentation

La névralgie sciatique est connu sous le nom de sciatique.

Elle est sous forme d’une douleur vive dont la localisation dépend du trajet des deux nerfs sciatiques.

Ces deux nerfs rejoignent la moelle épinière de la colonne vertébrale au bas du dos.

Ce sont les plus grands nerfs du corps humain.

Le que l’on appelle sciatique n’est pas une maladie, mais une irritation du nerf sciatique.

Lorsque l’on souffre de mal de dos, on parle surtout d’hernie discale et qui exerce une compression des cinq racines du nerf sciatique.

Selon le degrés de la douleur, les symptômes sont différents.

La douleur démarre au niveau de la fesse ou de la cuisse et s’étend jusqu’au pied.

comment soigner une sciatique

comment soigner une sciatique

C’est une maladie qui est la cause de plusieurs facteurs :

_un traumatisme du rachis

_le canal lombaire étroit

_le syndrome du piriforme

_le syndrome facettaire et d’autres causes telles que les métastases ou une arthrose.

Comment soigner une sciatique: traitements

La plupart du temps , on soigne la sciatique avec des traitements qui se composent d’antalgiques simples comme:

_l’

_le

_les anti-inflammatoires non stéroïdiens

_l’ibuprofène

_le diclofénac et l’

Ces médicaments sont disponibles en vente libre.

Au cas ou la douleur persiste vous pouvez utiliser des AINS à forte dose ou des relaxants ou myorelaxants musculaires ou encore des décontracturants musculaires.

Ces traitements incluent les antalgiques de classe III dont la morphine et les dérivés de l’opium.

Vous pouvez aussi faire des infiltrations de corticoïdes qui ne sont effectuées que sous contrôle radiologique.

Au cas ou ces traitements ne fonctionne pas (antidouleurs, anti-inflammatoires, infiltrations…), une intervention chirurgicale peut être envisagée pour lever l’obstacle ou traiter la cause.

S’il s’agit d’une hernie discale, il faut savoir que la chirurgie est utile dans moins de 5 % des cas.

Elle permet d’ôter la pression qu’exerce le disque vertébral sur le nerf sciatique.

Comment soigner une sciatique: la solution

Vous pouvez pratiquer des séances de kinésithérapie qui permettra de renforcer les muscles dorsaux et d’assouplir le corps.

Les exercices peuvent s’effectuer à domicile et elle est prise en charge par la Caisse d’Assurance Maladie, sur ordonnance médicale.

On peut vous conseillez du repos, mais il est très discuté et n’est recommandé que dans certaines situations.

Il est conseillé au patient de reprendre ses activités avec modération.

On recommande vivement la pratique d’un sport qui peut se limiter à quelques exercices légers comme la marche, pouvant s’étendre jusqu’à la natation ou au vélo stationnaire.

Ces sports sont bénéfiques pour le mal de dos à cause de la libération d’endorphines capables d’inhiber la transmission des messages de douleur.

On peut aussi faire appel à la physiothérapie qui peut entrer dans traitements de la sciatique et durer entre quatre et six semaines.

Le massage, le traitement par la chaleur ou l’électrothérapie s’avèrent également utiles pour limiter le mal engendré par la sciatique.

A celles et ceux qui en ont marre de souffrir de leur dos…Cliquez sur le lien

Aurore Lamanon

Originally posted 2012-10-22 06:08:20.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment soulager mal de dos et reins :