Quelques conseils pour soulager le mal de dos

Conseils pour soulager

2 conseils pour soulager
le

Le mal de dos est un fléau qui touche 8 personnes sur 10 au moins une fois dans sa vie. Il faut compter les personnes qui en souffriront tout les jours pendant de longues périodes.Il existe des techniques à faire lorsque l’on fait les tâches quotidiennes.Si vous les appliquez vous éviterez que ce mal de dos réapparaisse et le soulagerez.

Conseils pour soulager

Conseils pour soulager

De plus, tous les jours nous provoquons les douleurs dorsales parce que nous le malmenons.Pour éviter de ressentir ces douleurs dorsales, il faut appliquer ces conseils qui sont simples pour éviter des .

Ne vous sentez pas régresser parce que nous allons vous dire comment protéger votre dos en vous apprenant les bons gestes .

Bien se positionner pour porter ou se baisser en évitant le mal de dos

 

La plupart du temps on ne sait pas pourquoi on a une en fin de journée alors que l’on a pas porté de charges lourdes.

Quand le poids ne nous parait pas important, on se positionne mal et les douleurs dorsales se font ressentir le soir quand votre dos est au repos.

Comment soulager le mal de dos et éviter de se faire mal: il faut éviter de se baisser vers l’avant, si vous voulez ramassez quelque chose de lourd, vider votre lave vaisselle: il faut que vous pliez les genoux et de garder le dos droit et relever vous tout doucement.

D’autre part ça vous permettra de travailler les articulations des genoux que l’on ne  sollicite pas souvent.

Ne plus avoir mal au dos a cause des tâches ménagères

Faire le ménage ou accomplir votre activité peut provoquer des douleurs dorsales. Ces maux de dos peuvent être important et si on vous a déclarée une pathologie, ces conseils peuvent vous être bénéfique en vous soulageant.

Quand vous faîtes vos tâches ménagères surtout quand vous passez l’aspirateur, il faut que vous vous teniez droit, de ne pas vous penchez, pliez les genoux.

Quand vous faîtes les poussières ,il faut absolument que vous montiez sur un escabeau,et placer la correctement pour éviter de vous tordre dans tout les sens,comme cela vous éviterez d’avoir des maux de dos.

Réapprendre à s’asseoir, à se coucher et à vous lever pour  

Il faut éviter d’être brusque quand vous vous asseyez parce que nous avons des amortisseurs, qu’on appelle disques intervertébraux. Si on s’assoie brusquement sur un fauteuil on produit des chocs et on se provoque des douleurs dorsales.

Il faut faire les même gestes pour le coucher. Quand vous voulez vous lever, on vous conseille de rouler sur le côté et descendez les jambes du lit en vous servant de vos cuisses et de vos .

Pensez aux chocs, les difficultés, les déviations que nous infligeons à notre , à nos disques intervertébraux, tous les jours… L’accumulation de tout ces faits provoque  des douleurs dorsales, et ce mal de dos peut devenir une pathologie comme une hernie discale par exemple, souvent due à la détérioration d’un disque.

Alors suivez bien ces conseils, ils vont soulager vos maux de dos au fil du temps si vous en ressentez, et prévenir leur apparition.

Tout les jours au travail, on s’inflige des douleurs dorsales que l’on peut éviter! Alors demandez de suite votre cadeau gratuit : « le pack vidéo pour ne plus subir les maux de dos au travail ! »

4 Vidéos conseils pour soulager votre mal de dos

 

4 vidéos conseils pour soulager votre mal de dos

4 vidéos conseils pour soulager votre mal de dos

Originally posted 2012-04-30 06:09:59.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment et :

Comment soigner un lumbago ?

lombalgie symptome

Le ou comment le soigner

lombalgie symptome Que faut-il faire en cas de lumbago ?

Si une douleur très forte se fait ressentir dans le bas du dos et que celle-ci soit accompagner de spasmes musculaires quand vous faites des mouvements ou quand vous vous êtes mal positionné, le lumbago a fait son apparition. La douleur est si forte qu’elle est de partout dans votre corps, elle est dans la , les omoplates, les reins et jusqu’au fesses. Ce mal de dos vous empêche de vous déplacer et de marcher normalement.

Les gestes de prevention

Pour soulager ces maux de dos il existe des gestes de prévention, dans un premier temps il faut que vous évitez de faire des gestes brusques qui pourrait réveiller votre douleur dorsale. Il faut que vous vous reposiez pendant un jour ou deux ,que vous preniez des bains chauds qui apaiseront vos endoloris. Il est conseillé d’aller voir un rhumatologue si les douleurs sont toujours présentes. Il vous donnera un traitement a base de cortisone, des relaxants musculaires et des anti-inflammatoires pour soulager mal de dos.

Les remèdes naturels

Il existe des remèdes naturels comme des cataplasmes a base d’argile verte qui sont très efficaces, vous pouvez varier en préparant une préparation a base de poireaux que vous aurez fait bouillir dans un litre d’eau pendant quelques minutes, avant de l’utiliser en cataplasmes a raison de 2 à 3 applications par jour.

Autres conseils: Il faut porter une ceinture lombaire qui permet de diminuer la pression sur les vertèbres et pour que vous puissiez effectuer vos taches normalement tout en gardant le dos dans une parfaite position symétrique et un relâchement des muscles. Les longs trajets en voiture vous sont interdits, et le choix d’un lit parfaitement rigide est primordial

Originally posted 2012-04-29 06:14:46.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur et reins :

Les différents maux de dos

définition lombalgie

Les 4 types d’infos dont

vous avez besoin de savoir

sur les

Dans le monde, il y a plusieurs personnes qui souffrent du même mal et celui-ci est le mal de dos. Mais il y a divers symptômes a ces douleurs dorsales, de sorte que ces maux de dos portent des noms différents.
Selon les douleurs dorsales, il est très complexe d’y mettre un nom dessus car il en existent quelques uns.

Le ou aigüe

définition lombalgie

Définition lombalgie

Un lumbago est le type de mal de dos le plus répandu dans le monde. Ces symptômes sont des douleurs dorsales assez fortes qui se répandent dans tout le dos jusqu’au . Mais ces douleurs non aucun rapport avec la douleur qui est dans la fesse et qui descend jusqu’à la cuisse. Ce s’appelle une lombalgie .

L’hernie discale

Lorsqu’il y a un disque intervertébral qui est abîmé,et qu’une douleur très forte apparaît on dit que ce mal de dos est une hernie discale. Car ce disque abîmé a pour but d’amortir les chocs entre les vertèbres tout le long de la colonne vertébrale. Etant donné qu’elles supportent notre poids ce sont celle-ci qui sont touchées en premier.

Si celui-ci est fissuré ou rompu, alors le noyau qui le constitue sort de son emplacement et c’est la que l’on parle d’hernie discale. Au cas ou ce noyau comprime le nerf qu’une douleur dorsale apparaît.
Ces douleurs, ce sont des maux de dos qui sont traîtres parce que l’hernie se déplace et pince un nerf, puis vous faites de mauvais gestes que l’hernie se déclare .

La

Lorsqu’il y a des douleurs au niveau du nerf sciatique on appelle ce mal de dos une sciatique.
La sciatique et l’hernie discale sont généralement liées car le noyau intervertébral quand il se déplace et il comprime le nerf sciatique. Cette douleur dorsale lance dans la cuisse et se dirige vers la fesse.

La

La scoliose fait partie des maux de dos qui est très particulière car les douleurs ne sont pas dues a une épreuve de force,encore moins a l’usure. Ce mal de dos est une maladie avec laquelle on naît.
Plus l’enfant grandi et plus la colonne vertébrale se déforme ,c’est une des conséquences de cette maladie.
De plus si vous vous positionnez mal, alors a ce moment une douleur dorsale se fait ressentir.

Il faut absolument aller voir votre médecin pour qu’il regarde vraiment de quels maux de dos vous souffrez.

Si vous voulez vous soulager des maux de dos dont vous souffrez par votre travail de tout les jours, vous pouvez dés maintenant demandez votre cadeau gratuit : « le pack vidéo pour ne plus souffrir des maux de dos au travail ! »

Originally posted 2012-04-25 06:46:30.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur et reins :

Traitement pour soigner un lumbago

Comment soigner un

Quel traitement pour soigner un lumbago

Vous avez essayer plusieurs méthodes pour soulager le mal de dos dont vous souffrez.Est-ce que vous avez chercher et surtout traiter les causes de votre mal de dos. Il faut savoir que ce n’est pas évident de trouver toutes les causes de ce mal ,parce que la plupart du temps elle est très mal situé.Au début de votre lumbago la douleur n’est pas grave ,mais si la douleur devient plus forte au fil du temps ,on dit que son évolution est chronique et qu’elle peut cacher un mal plus sérieux. Il faut donc aller voir un médecin rapidement surtout si le mal de dos a été provoqué par un accident, une blessure ou un choc violent et  si ces douleurs dorsales sont permanentes, insupportables et accompagnées de fièvre. Cette douleur est transmise au cerveau via les nerfs sensitifs et est toujours  la séquelle de la compression ou l’irritation d’un nerf  par une source chimique, mécanique ou psychosomatique. Selon les causes les traitements sont diffèrent .

Les causes du lumbago

Les causes de ces douleurs dorsales sont dues a certains traumatismes, c’est à dire:des mauvaises postures ,des fractures,des accidents du travail qui sont mal soigner .Elles provoquent des douleurs locales, des troubles circulatoires et nerveux. Pour soigner ce mal ,il faut faire certains pour voir s’il n’y a pas de risque d’avoir de l’arthrose ,un tassement vertébral.

Faire du sport

Quand on pratique du sport ,il faut absolument vous échauffez pour éviter de se blesser.Quand une femme est enceinte ,son corps se métamorphose et peut lui crée des problèmes par rapport a sa colonne vertébrale.Pour éviter qu’il y a des problèmes lors de l’accouchement,elle devrait pratiquer des exercices de musculations pour préserver sa colonne vertébrale.
Lors de l’accouchement, son bassin  s’ouvre, le diaphragme et les muscles sont  sollicités dans ce mouvement d’expulsion.  Une mauvaise musculature, la torsion du bassin, la carence minérale, le mauvais état de la colonne vertébrale, le stress sont beaucoup de facteurs à risque souvent méconnus.

Il ne faut pas oublier les lumbagos dues aux agressions telluriques, si vous êtes exposé à un courant d’air et que vous êtes pris d’une terrible douleur des muscles en plus d’un gros rhume. Il faut vous soignez avec des tisanes de drainage pour éliminer les toxines, des pour débloquer la zone touchée et prenez des bains aromatiques chauds pour activer la micro-circulation.

Une des causes a ces maux de dos est le surmenage qui diminue les défenses.Il y a d’autres causes a ce mal est :un faux mouvement, une mauvaise posture, un mauvais siège de travail, un lit trop mou peuvent provoquer une musculaire, puis une tendinite. Il faut vous reposez très souvent et pratiquer du yoga d’autres exercices pour assouplir votre dos. Une autres des causes c’est le stress qui est provoquer par une agression psychique .En outre,  le stress survient à cause d’agressions psychiques.
Il a des traitements psychologiques tels que : sophrologie, relaxation, yoga, psychothérapie, pensée positive… sont préconisés dans ce genre de cas. Il faut vérifiez  l’équilibre minéral et complémenter si nécessaire l’alimentation par du calcium, fer, zinc, magnésium, sélénium, nickel, manganèse, cobalt, chrome… mais aussi par des  oligo-éléments comme le  lithium et le lithothamnium calcareum (algue calcaire).

Originally posted 2012-04-25 06:00:28.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur et :

Qu’est-ce qu’un lumbago

: lumbago

Qu’est-ce qu’un lumbago

On peut se faire un lumbago en portant des choses lourdes, ou s’il nous arrive de tousser fortement, et c’est a ce moment que survient une douleur très forte qui vous empêche de pratiquer les gestes de tout les jours. Ce mal est très connu sous le nom de tour de rein, un lumbago est une crise de lombalgie qui arrive de la même façon que la lombosciatique. Il n’y a pas de traitement fiable pour ce mal de dos qui peut devenir chronique. Il faut savoir qu’un lumbago est héréditaire et qu’il y a des personnes qui serait exposées plus que d’autres.Il y a certains facteurs qui contribuent a ce déclenchement de lombalgie ou lumbago c’est le surpoids du a une mauvaise et le stress.Quand on se fait un lumbago celui-ci peut déclencher un arrêt de travail de plusieurs jours si le mal de dos persiste.

Mécanisme et symptôme

Il faut connaitre les mécanismes et les symptômes de ce mal de dos. Il faut savoir que la colonne vertébrale se compose d’une vingtaine de vertèbres, il y en a 5 qui sont des vertèbres lombaires. On trouve aussi un disque intervertébral qui se  compose d’un  noyau gélatineux et qui est entouré d’un anneau fibreux, il sert d’amortisseur et permet la mobilité des vertèbres. Si l’anneau fibreux se fend, la gélatine du noyau rentre et c’est ce  qui provoque un lumbago.

La personne qui souffre d’un lumbago a la plupart du temps a mettre son tronc en avant. Rien que le fait de se mouvoir cela fait apparaître une douleur a l’arrière de la cuisse et de la jambe. D’autre part le fait de se lever, s’asseoir et marcher c’est un supplice.

Qu’est -ce qu’il faut faire?

Lorsque vous souffrez d’un lumbago ,il faut absolument consulter un médecin ainsi que d’autres spécialistes.Pour soulager mal de dos il faudrait faire des massages qui vous apaiseront .Ne pas oublier de se reposer,des compresses chaudes,de l’homéopathie en plus du traitement médical.
Un lumbago peut arriver a n’importe quel âge même chez les enfants du moment qu’ils pratiquent des activités intenses, ou s’ils font des mouvements inadaptés et mal dosés. L’adulte de 30 à 40 ans est plus sujet a avoir un lumbago parce qu’il peut faire un faux mouvement, porter des charges trop lourde, ou s’il reste longtemps assis.

Il y a des campagnes qui ont été créées pour sensibiliser les enfants, mais également auprès  des entreprises du secteur du bâtiment, elles la pour apprendre aux personnes comment faire les bons gestes pour éviter de se blesser et d’avoir par la suite un lumbago.  La position assise n’est pas bonne pour votre dos donc par rapport a ce constat ,la médecine du travail fait très attention aux personnes qui ont des postes assis.

Quel est le  traitement pour soulager un lumbago?

Pour soigner un lumbago généralement ,il faut prendre des anti-inflammatoires pendant quelques jours.

Pour une meilleure guérison ,il faut se reposer et ne pas faire de mouvements brusques ce qui ferait durée encore plus longtemps votre mal de dos. des fois il n’y a que le fait d’être allongé qui peut vous soulagez,mais elle peut être encore plus insupportable.

  • Ne pas faire de voiture quand on a très mal.
  • On peut faire des infiltrations.
  • On ne fait pas appel a la chirurgie pour un lumbago.

Originally posted 2012-04-21 21:47:38.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment et :

La recette naturelle pour soulager mal de dos

Comment soulager

avec des plantes

 

Traitement:

Il se compose de deux recettes:

-La 1ere recette est pour faire des massages de la colonne vertébrale

-La deuxième recette est pour enlever et soulager les douleurs dorsales.

1ere recette :

75 ml Huile d’olive pure.

Une d’ (rouge)

2éme recette :

200 ml de lait.

200 gr de Fenugrec (moulue)

50 gr de 

50 gr de graines de Fenouil

3 grandes cuillères d’huile d’Olive

3 grandes cuillères de Miel pur

1 grande cuillère de Cannelle moulue

Il est tout a fait possible de réutiliser cette pâte tout au long du traitement, sans la preparer de nouveau. Il faut juste rajouter du lait à la pâte et la réchauffer.

Préparation :

Première recette :

Décortiquer la gousse d’ail et garder que la peau, qu’on va mélanger avec les 75 ml d’huile d’Olive.

Mettez le mélange sur un feu doux pendant 15 min, le temps que la couleur de l’huile d’olive devienne marron.

Deuxième recette :

En parallèle faites chauffer le lait jusqu’à ébullition, puis ajoutez  les 50 gr de Girofle et les 50 gr de graines de Fenouil. Remuer de temps en temps jusqu’à ce que vous obteniez un liquide marron.

Filtrer le lait, qu’on va mélanger avec la Fenugrec et on le remet sur le feu doux (5 min).

Ajoutez  le miel, la cannelle et l’huile d‘olive en respectant les doses.

Laissez le mélange pendant 10 à 15 min sur le Feu jusqu’à obtention d’une pâte crémeuse.

Utilisation :

1ére recette :

Laissez refroidir un peu (afin de ne pas se brûler). Et ne masser que la et le bas du dos.

2éme recette :

Laissez refroidir aussi, et mettez la pâte sur le dos le long de la colonne vertébrale et le bas du dos, et recouvrez la avec des mouchoirs en papier.

Laissez reposer entre 45 minutes et une heure.

Faire ce traitement pour soulager mal de dos chaque jour pendant une semaine et prolonger si nécessaire. Vous sentirez une amélioration dés la première application.

 

Originally posted 2012-04-20 06:59:09.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur et :

Comment se protéger d’une lombalgie

Quelle prévention avoir

pour prévenir de


Pour éviter le risque de il faut réduire les tensions musculaires.

Avoir une vie saine

  • Avoir un poids normal si ce n’est pas le cas ,il faut perdre du poids. Faites un test pour savoir votre indice de masse corporelle (IMC).
  • Pratiquer régulièrement de l’exercice et surtout faire un échauffement avant de commencer une activité physique. C’est un bon moyen de garder la force et la souplesse du dos. Il faut particulièrement muscler les abdominaux et le dos. Il faut être suivi par un professionnel afin qu’il puisse vous apprendre les bons exercices. Mal pratiqués, les exercices peuvent déclencher ou aggraver .
  • Aussi il faut se reposer souvent.

Se tenir correctement

  • Avoir toujours les bons gestes pour éviter une lombalgie.Toujours avoir le dos droit, le regard vers l’avant, les épaules vers l’arrière.
  • Si vous soulever un objet lourd, il faut s’accroupir en fléchissant les genoux et surtout maintenir le dos bien droit, il faut se relever tout en dépliant les jambes et en tenant l’objet près du corps. Il faut éviter les mouvements de torsion.
  • Pour jardiner ,il faut garder son dos droit pour éviter la lombalgie .Pour tenir le râteau il faut placer la main le plus bas possible sur le manche, plier les genoux pour ramasser les feuilles et se servir du genou comme levier quand la charge est lourde, et surtout éviter les mouvements de torsion du dos .

Dans votre vie professionnelle

  • Si vous devez rester trop longtemps  debout,  il faut se servir d’un tabouret bas sur lequel  vous pourrez poser vos pieds à tour de rôle, en alternant toutes les 5 à 10 minutes.
  • Si vous devez  rester assis pendant des heures au bureau ou au volant d’une voiture, faites souvent des arrêts pour se dégourdir et s’étirer.
  • Prenez des chaises à dossier droit qui soutiennent bien le bas du dos.
  • Faites usage d’ une chaise pivotante afin de limiter  les mouvements de torsion qui peuvent provoquer un .
  • Réglez la hauteur de la chaise ou poser les pieds sur un petit tabouret de telle sorte que les genoux soient un peu plus élevés que les hanches.
  • Pour le travail derrière un bureau, il faut régler la hauteur de l’écran de l’ordinateur de façon à ce que les yeux soient fixés droit devant et la tête, relativement droite.

Les choses a laquelle il faut penser

  • Il faut avoir un sac à dos au lieu d’un sac à main, et surtout il faut utiliser les deux épaules pour porter le sac à dos.
  • Il faut pousser les objets au lieu de  les tirer.
  • Il faut éviter de porter des chaussures à talons hauts (plus de 5 cm). Porter plutôt des chaussures bien ajustées, qui offrent un bon soutien.


Quels traitements pour la lombalgie

Il faut du repos pour le dos

Lorsque vous êtes dans un moment de douleurs fortes,on essaye de maîtriser cette douleur du dos. Il faut éviter les mouvements brusques et surtout reposer le dos. On risque, sinon, d’aggraver sa blessure.

Toutefois il ne faut pas rester immobile et surtout pas couché. La marche est très bonne pour soulager le mal de dos.

Quelles sont les bonnes positions pour soulager la colonne lombaire sont les suivantes:

  • Couché sur le côté, genoux repliés, un oreiller sous la tête et un autre entre les genoux (les femmes enceintes peuvent ajouter un oreiller sous leur ventre).
  • Couché sur le dos, sans oreiller sous la tête, avec un ou plusieurs oreillers sous les genoux et une serviette roulée ou un petit coussin dans le creux du bas du dos.

L’utilisation d’une bouillotte ou d’une ceinture lombaire chauffante permet de réduire la . Il y a des personnes qui préfèrent appliquer de la glace, mais des études ont montré que l’effet sur la douleur était moins important.

Il ne faut pas se reposer trop longtemps 1 a 2 jours et il faut reprendre ses activités dès que possible. Etre allongé sur une longue durée n’est pas bon pour votre dos car il peut être a l’origine de lombalgie chronique.Si vous êtes inactifs cela contribuent en effet à l’atrophie et à l’affaiblissement des du dos. Cela peut  compromettre la mobilité normale de la .

Les médicaments pour la lombalgie aiguë

Pour diminuer la douleur rapidement et temporairement , il est conseillé de prendre de l’acétaminophène (comme Tylenol®). Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Aspirine®, ibuprofène, dont Advil®, Motrin®) ou les relaxants musculaires (par exemple, Robaxacet® ou Robaxisal®) en vente dans les pharmacies qui peuvent également soulager la douleur. Si la douleur dorsale reste intense et tenace, le médecin pourra prescrire des antidouleurs plus puissants. Il est important d’obtenir un soulagement efficace et rapide des douleurs, car le fait de souffrir peut entraîner une crainte de faire des mouvements. 

Comment soigner la lombalgie chronique

On fait des injections de cortisone pas très loin de la région douloureuse qui sont parfois données en cas de douleurs chroniques et pour traiter les hernies discales.

On peut prendre des antidépresseurs tricycliques qui peut aussi être prescrits pour soulager certaines douleurs de dos chroniques. En effet, ils ont un effet antalgique.

Les exercices pour lombalgie

Les exercices n’ont pas d’utilité contre la douleur en cas de lombalgie aiguë. Par contre, les personnes qui souffrent de douleurs lombaires chroniques et qui pratiquent une activité physique guérissent rapidement.Dans un premier temps, les séances d’exercices commencent d’abord par des mouvements doux et l’application de chaleur sur la région lombaire. Petit a petit le patient apprendra a faire certains d’exercices qu’il devra reproduire tout les jours chez lui ,pour pouvoir remuscler les muscles et les articulations de la colonne lombaire.

Ensuite il faudra pratiquer la marche, la natation ces sports sont recommandés, parce qu’ils  doux pour le dos. La  est efficace pour calmer les douleurs lombaires à long terme.

Quand les douleurs sont chroniques, il faut souvent changer son mode de vie : changer de travail, arrêter certaines activités, apprendre de nouvelles postures. D’autre part, les émotions et les douleurs lombaires semble liées pour les spécialistes du dos. Le fait de croire que vous allez guérir et de ne pas penser a la douleur (en apprenant à la gérer au mieux) permet d’augmenter les chances de guérison.

Ceinture lombaire

Il n’y a aucune recommandation au sujet des ceintures lombaires, car les informations sur leur efficacité sont contradictoires. Dans la plupart des cas, la ceinture lombaire peut aider à soulager des douleurs dorsales et qu’elle puisse reprendre une activité normale rapidement. Elle permet d’éviter l’absorption de médicaments et de limiter les récidives grâce à une action de rappel permettant d’éviter les « faux mouvements ». En cas de lombalgie chronique, le port d’une ceinture lombaire est également controversé. Il est généralement conseillé uniquement pour certaines situations qui risquent de raviver la douleur : longs trajets assis, magasinage, etc.

Chirurgie

Si un nerf est comprimé, on peut le décomprimer par chirurgie. Si le nerf touché provoque une faiblesse musculaire dans les jambes ou les pieds, les médecins pensent a la chirurgie que lorsque la situation perdure et que  les autres traitements ne sont pas efficace. On opère que si la compression provoque uniquement des douleurs, sans faiblesse musculaire.Ce type de chirurgie ne soulage pas  la douleur à long terme.

Réintégration au travail

Si ce mal de dos qui est une lombalgie a fait que vous ayez été en arrêt de travail prolongé, on peut obtenir de l’aide auprès d’organismes qui peuvent vous aider a réintégré votre travail. Ils veilleront entre autres à ce que les exigences de l’emploi soient bien adaptées aux capacités physiques de la personne.

Originally posted 2012-04-18 22:05:36.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur et reins :

L’hernie discale

Qu’est ce qu’une hernie discale

L’expression la plus connue pour décrire un mal de dos c’est le « mal du siècle ». Une des causes c’est l’hernie discale.Elle se caractérise par une lombalgie ou une

Elle est souvent a l’origine de douleurs lombaires qui peuvent etre accompagnées ou non de sciatique, l’ hernie discale serait responsable de 2 % des . Le coupable c’est un disque intervertébral fissuré.

Une déformation du disque intervertébral en cause

On appelle hernie discale, une maladie liée au déplacement d’un des disques intervertébraux. La colonne vertébrale est composée de 24 vertèbres dont 7 , 12 dorsales et 5 lombaires. Entre chacune d’entre elles il y a un disque intervertébral, sorte de coussin amortisseur. Ce disque est composé de deux éléments : un noyau central entouré d’un anneau fibreux  qui attache les deux vertèbres l’une à l’autre.
D’autre part si l’anneau vient a se fissurer, la substance du noyau fait saillie à l’extérieur de la colonne vertébrale. C’est ce qu’on appelle une hernie discale. Ce débordement du disque intervertébral peut alors provoquer la compression d’une racine nerveuse ou de la moelle épinière.
Ce sont plus les hommes que les femmes qui sont touchés par cette affection dite hernie discale. Elle survient généralement entre 35 et 55 ans suite au surmenage, au soulèvement d’une charge lourde ou encore après une torsion brusque du tronc. La grossesse et le surpoids sont aussi des facteurs de risque. Dans certains cas des personnes d’un jeune age sont atteint de cette affection.

Diagnostic de l’hernie

Les symptomes de l’ hernie discale sont différents d’un patient à l’autre. Parfois elle se caractérise par des douleurs aiguës. Elles sont souvent concentrées dans le bas du dos, car 95 % des hernies discales sont situées au niveau des vertèbres lombaires. Les symptômes classiques sont donc un mal de dos ou . La colonne vertébrale est alors très douloureuse.
Si le disque comprime la racine nerveuse, on parle de névralgie sciatique. Il faut savoir que 85 % des sciatiques sont issues d’une hernie discale. Les douleurs se situes souvent à la fesse, la cuisse et la jambe, avec une sensation de fourmillement et parfois une paralysie. Dans les cas les plus graves, c’est la moelle épinière qui est touchée, qui provoque une paralysie des membres. Il est conseillé dans ces cas voir un médecin de toute urgence.
Généralement le patient consulte son médecin lorsque les douleurs dorsales sont insupportables. Elles est d’ailleurs une des causes de consultation dans les centres anti-douleur. Lors de ces visites, le médecin demande au patient la fréquence, l’intensité et la localisation des douleurs. L’examen est complété par une radiographie du rachis suffisante pour poser le diagnostic. S’il y a un doute sur le diagnostic le médecin peut proposer un scanner ou une IRM, qui permettront de visualiser l’hernie.

Les solutions thérapeutiques

Les hernies discales sont plus ou moins sévères et les douleurs du dos varient en fonction des personnes. Il y a quatre approches possibles :

Le traitement médicamenteux, à base d’anti-inflammatoires non stéroïdiens , d’antalgiques ou de myorelaxants (décontractants musculaires). Prescrits sur de courtes durées et accompagnés d’un repos, ces traitements suffisent dans la plupart des cas pour supprimer les douleurs. L’ hernie peut persister malgré l’absence de douleurs ou bien disparaître toute seule ;

L’infiltration locale d’anti-inflammatoires (corticoïdes) est proposée en cas d’échec au traitement médical. Elle peut être renouvelée deux à trois fois en fonction des patients ;

La nucléolyse ou chimionucléolyse consiste à détruire le noyau du disque intervertébral par injection d’une enzyme extraite du fruit de la papaye (chymopapaïne ou chymodiactine). Ce traitement est efficace dans 90 % des cas ;

L’opération chirurgicale est pratiquée en urgence suite à une paralysie des membres ou des sphincters anal et urinaire, et lorsque aucun des traitements précédents ne répond. Seules 5 à 10 % des hernies nécessitent ce type d’intervention.

Selon le traitement choisi, il peut-etre accompagné de séances de rééducation chez le kinésithérapeute. C’est pour éviter les récidives et permettre d’assouplir et de muscler le dos.

L’ hernie discale disparaît d’elle même dans 50 % des cas et les traitements non-chirurgicaux permettent la guérison dans 80 % des cas. La prévention reste la meilleure solution pour votre dos, prenez donc soin de votre dos et préférez les sports non traumatiques tel que la marche rapide, le cyclisme et la natation.

Originally posted 2012-04-14 06:15:23.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment soulager et :

Qu’est-ce que les lombalgies

Les lombalgies ou

Les les plus fréquents sont souvent appelés des lombalgies,  portent hélas bien leur nom, même si nous les rebaptisons parfois « mal aux reins ». Ces douleurs  des lombaires sont d’ordre mécanique ou inflammatoire.

Elles apparaissent et disparaissent presque aussi vite qu’elles sont venues : ce sont les lombalgies aiguës, appelées aussi « lumbagos ».

Elles peuvent durer plusieurs mois : on les appelle des lombalgies chroniques.

Une lombalgie  est un symptôme et non une maladie. Elle se définit par une douleur qui se situe dans la partie basse de la , au niveau des vertèbres lombaires.

Voilà pour les points communs. Sinon les lombalgies peuvent avoir plusieurs visages : brutales ou non, peu ou très invalidantes, circonscrites à la zone dorsale ou irradiant hors de leur « territoire d’origine », etc.

Dans un certains nombres de cas, on guérit rapidement d’ en quelques jours. Seulement 10 % relèvent d’un parcours médical, avec la chirurgie comme ultime recours, mais seulement pour de rares patients.

Le lumbago (ou lombalgie aiguë)

Le célèbre «  » sévit brutalement et bloque le bas du dos en lui infligeant une douleur sévère. C’est la cause la plus fréquente de lombalgie aiguë.

Un lumbago arrive généralement suite à une mauvaise posture : on se penche en avant les jambes raides et les fesses en l’air pour lacer ses chaussures, cueillir des champignons ou, pire, attraper le pack de 6 bouteilles d’eau minérale… et on ne se relève pas. C’est le mouvement brusque qui pose problème plus que la charge à porter. On peut se « faire un lumbago » en ramassant simplement sa fourchette !

Illustration sur le lumbago, ne pas hésiter à appeller un médecin

Ce qui s’est passé : la position « penchée en avant en fournissant un effort » n’est pas prévue dans le cahier des charges de la colonne vertébrale. En ignorant cette loi physiologique, on impose au noyau discal une compression très forte (plusieurs centaines de kilos), et on le libère brusquement en se relevant. Le choc est si violent que le noyau parvient à déchirer quelques fibres de l’enveloppe qui le protège. C’est une entorse du dos, en quelque sorte !

chronique

Un lumbago mal soigné et la lombalgie chronique s’installe peu à peu. Lancinante, la se repend dans le bas du dos, soit tout le temps, soit en « pointillés », mais en tout cas de façon prolongée, c’est-à-dire pendant plusieurs mois.

Souvent associée à une sensation de « blocage », elle s’épanouit à la faveur d’une activité un peu physique (marche prolongée, shopping…) ou inconfortable (long trajet en ).

Elle s’estompe lorsqu’on se repose en position allongée, ce qui fait traîtreusement croire que le « repos chronique » peut venir à bout des « douleurs chroniques ».

C’est exactement l’inverse qu’il faut faire. Ce qui se passe le plus souvent c’est qu’il s’agit de la détérioration d’un ou plusieurs éléments de la colonne vertébrale : les disques intervertébraux s’abîment en vieillissant, les vertèbres sont atteintes d’arthrose, tandis que les ligaments sont irrités. Voilà le cocktail privilégié pour souffrir du mal de dos chronique.

Mais dans la majorité des cas, les lombalgies sont des contractures musculaires qui sont dues à des mauvaises positions, des micro-traumatismes…

Des fois, la lombalgie est le premier symptôme d’une infection, d’un rhumatisme, d’une tumeur ou d’une autre maladie touchant les organes de proximité. C’est pourquoi face à une qui perdure, il faut consulter votre médecin, qui établira le diagnostic précis.

Originally posted 2012-04-12 06:00:02.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment et reins :

Quelles sont les causes possibles d’une douleur lombaire

Qu’est-ce qu’une

Les causes possibles d’une douleur lombaire

La douleur lombaire est généralement appelée mal de rein et se situe en bas du dos.
Ce motif de plainte est très fréquent et dont les causes sont très variables. Pour faire le bon diagnostic ,il faudra voir un médecin qui vous orientera pour plus d’.
Cela étant on peut dresser le catalogue des diagnostics possibles.
D’autres articles de ce site traite en détail les affections les plus courantes que nous allons citée ci-dessous

Les causes musculaires :

C’est les lombaires qui se situent de part et d’autre de la colonne vertébrale lombaire qui sont en cause :
- Rupture fibrillaire suite à un effort violent
- fatigue excessive
- simple courbature due à un effort inhabituel et prolongé ou à un état fébrile
- Insuffisance musculaire.

Les causes discales 

C’est un disque intervertébral qui est touché.
C’est commune simple, le voire la névralgie

Les troubles de la statique vertébrale

Ils peuvent entraîner des douleurs souvent d’origine musculo-tendineuses en raison du déséquilibre induit :
- Raccourcissement d’un membre inférieur.
- Attitude vicieuse de la vie moderne : banc scolaire, auto, profession.
- Cyphose (dos voûté)
- Hyperlordose: le creux du bas du dos est accentué,
soit par glissement vertébral ,
soit sans déplacement vertébral , en post-ménopause (Hyperlordose douloureuse chez la femme de 60 ans obèse et ostéoporotique),
soit hyperlordose constitutionnelle.
- Arthrose des articulaires postérieures: extension douloureuse, sujet âgé
- Spondylolyse (destruction de l’isthme de la dernière vertèbre lombaire).
- Entorse lombo-sacrée.
- Anomalies transitionnelles de la charnière lombo-sacrée : il s’agit de malformations congénitales dont la responsabilité dans les douleurs est controversée : Sacralisation de L5 ou lombalisation de SI.
- Canal lombaire étroit

Les traumatismes

- Choc, chute, mouvement forcé, notamment la rotation du tronc, effort musculaire brutal et inhabituel.
- .
- Tassement du corps vertébral soit spontané soit suite à une chute chez une personne âgée ostéoporotique
- Douleur tardive après fracture  par absence de rééducation fonctionnelle.
- douleurs post-opératoires :
Lombalgie résiduelle après intervention discale.
Séquelles douloureuses de greffe vertébrale.
Après ponction lombaire.

Les causes rhumatismales

La cause la plus fréquente est l’arthrose, surtout chez les personnes âgé, bien qu’il n’y ait pas de parallélisme entre les aspects radiographiques et l’intensité de la douleur. D’autres facteurs interviennent dans la genèse de la douleur (activités, musculature, etc…).
Les rhumatismes inflammatoires , plus préoccupants, sans rapport avec l’âge. Les douleurs sont aussi nocturnes :
- Rhumatisme articulaire aigu.
- Rhumatisme psoriasique.

Les maladies osseuses

Elles peuvent toucher entre autre les vertèbres lombaires
- Ostéoporose (ménopause, sénilité, immobilisme).
- Ostéomalacie.
- Ostéite fibro-kystique de Recklinghausen (hyperparathyroïdie).
- Maladie de Paget.
- Ostéopétrose
- Myélome multiple (maladie de Kahler).
- Epiphysite vertébrale des adolescents, ostéochondrite de croissance (maladie de Scheuermann).
- Mal de Pott (tuberculose osseuse)
- Spondylodiscite non tuberculeuse : c’est une infection du tissu osseux. L’infection débute en général dans le corps vertébral, puis s’étend au disque.

Les tumeurs vertébrales

- Hémangiome.
- Lympho ou réticulosarcome.
- Maladie de Hodgkin.
- Plasmocytose.
- Métastases.
- Tumeurs de voisinage comprimant les troncs nerveux.

Les maladies viscérales abdominales

- Lithiase rénale (calcul du rein).
- Hydronéphrose (dilatation d’un rein).
- Pyélonéphrite (infection rénale).
- Abcès du rein ou péri rénal.
- Pancréatites.
- Fécalome, Obstruction intestinale, occlusion intestinale.
- Anévrisme de l’aorte.
- Relâchement des muscles de la paroi abdominale (obésité, manque d’exercice, éventration)
- Affections gynécologiques :
Rétroversion utérine.
Grossesse.
Infections des ovaires ou des trompes.
Prolapsus.
Toute tumeur pelvienne notamment fibrome, kyste…
Séquelles d’accouchement.
Séquelles d’opération mutilante des organes génitaux.
Toutes les causes de congestion des organes pelviens
Causes psychosomatiques, basées sur des problèmes féminins essentiellement.

Les lombalgies d’origine neurologique

- Le zona : il peut toucher la région lombaire et la douleur souvent à type de brûlure peut précéder l’éruption cutanée caractéristique
- Neurinome (et notamment neurinome intrarachidien de la queue de cheval).
- Symptôme inaugural de la poliomyélite.
- Méningites chroniques.
- Arachnoïdite.
- Sclérose en plaque.
- Tumeur intra-rachidienne (méningiome, Hodgkin…)

Les lombalgies psychogènes

Elles sont fréquentes, surtout chez la femme, avec profil psychologique caractéristique (hypersensibilité, anxiété, dépression), au cours de situations conflictuelles (sexuelles, familiales, financières)

Sinistrose

Douleur réelle ou simulée faisant suite à un accident de travail ou de la circulation ou après une opération, avec revendication d’une pension ou d’examens ou d’arrêt de travail injustifiés. La demande de réparation du préjudice devient une idée fixe.
il s’agit souvent de malades névrosés ou paranoïaques

Conclusion : le diagnostic d’une douleur lombaire n‘est pas facile a pronostiqué et nécessite un avis médical avant de mal la traiter ou par des manipulations parfois hasardeuses. En cas de doute, un bilan éliminera les causes les plus graves, qui ne sont, heureusement, pas les plus fréquentes.

Originally posted 2012-04-11 06:12:12.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment soulager et :