Mal de dos cervicales

mal de dos cervicales

Ce qu’il faut savoir sur cervicales

Le mal de dos qui est tout le long de peut concerner tous ses étages.

La personne peut avoir un mal de dos cervicales ou ressentir des douleurs dorsales, lombaires, sacrées et coccygiennes.

cervicales comprend plusieurs catégories et il faut arriver a en savoir plus sur les gestes que l’on doit faire au quotidien pouvant prévenir ce genre de problème.

Les différentes catégories de

La colonne cervicale comprend 7 vertèbres ayant une courbure à convexité vers l’avant.

C’est l’une des parties les plus mobiles du rachis et certains facteurs font qu’une personne  peut se faire mal aux cervicales.

On peut ressentir une douleur de différentes formes et peut se manifester en discopathie simple.

On peut ne pas la voire, car elle n’invalide pas vraiment le patient.

L’hernie discale molle apparaît suite à un , un traumatisme sportif ou de violentes du cou.

Elle peut-être la conséquence de contraintes mécaniques moins fortes.

On la remarque grâce aux névralgies cervico-brachiale du patient.

mal de dos cervicales

mal de dos cervicales

Le mal de dos cervicales peut venir d’un dérangement vertébral.

C’est un mal qui est bénin, mais lorsqu’il est aiguë c’est que vous avez fait un , un traumatisme radiculaire, une intra discale.

La phase aiguë peut-être chronique et donner des douleurs intermittentes.

Il y a une douleur irradiée à la tête, au cou, à l’épaule et au bras, selon la zone atteinte.

L’instabilité vertébrale est classée dans la catégorie de douleur cervicale.

Généralement elle est secondaire est apparaît suite à un traumatisme avec entorse cervicale, à de petits traumatismes répétitifs ou même à une décompensation d’un traumatisme ancien.

On ressent plus la douleur lorsqu’elle est située au niveau du cou.

La douleur cervicale peut aussi se ressentir dans le torticolis et l’arthrose cervicale.

Mal de dos cervicales que faire

Lorsque l’on a mal au cou cela peut entraîner beaucoup de signes invalidants tels que l’acouphène ou le vertige.

C’est les gestes que l’on fait tout les jours qui peuvent prévenir ce genre de problèmes. Ils permettent de diminuer les douleurs qui accompagnent habituellement le mal.

On peut faire des exercices simples d’entretien, 2 ou 3 fois par semaine.

Il faut adopter la bonne position de la tête et du cou en évitant les mouvements répétitifs des membres supérieurs lors des activités domestiques, tel que les loisirs, lorsque l’on conduit, au travail avec une bonne position du siège de travail .

Il faut bien positionner son écran, avoir un bon éclairage, être bien assis, etc.

Si vous ne bouger pas beaucoup au cours de votre journée de travail, alors dans ce cas il est indispensable de faire quelques minutes de pause régulièrement.

Il y a d’autres précautions comme une prévention des accidents de la route.

Elle se fera en limitant la vitesse, en portant obligatoirement la de sécurité ou le casque en moto, etc.

Les cervicalgies ne sont pas une fatalité. Elles peuvent se traiter et quand les signes sont invalidants, il faut avoir recours à la .

La physiothérapie, et la kinésithérapie sont aussi des gestes de prévention et de traitements.

A celles et ceux qui en ont marre de souffrir de leur dos…Cliquez sur le lien

Aurore Lamanon

Originally posted 2012-08-07 06:09:57.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment soulager mal de dos et :

Qui consulter pour un mal de dos?

Les professionnels a consulté

pour un

Le

Quand on souffre d’un mal de dos, il faut dans un premier temps consulter  votre médecin de famille. Il vous connait et sait si vous prenez un traitement et surtout les antécédents familiaux. Après vous avoir ausculter, il prendra la décision de vous faire passez des examen plus poussés : radiographies, traitement médical, chez un rhumatologue…

Il est très important de consulter son médecin quand une nouvelle survient pour pouvoir refaire un  diagnostic et changer le traitement.

Le rhumatologue

Le rhumatologue est un spécialiste des problèmes articulaires et osseux. En général le patient s’adresse a lui sur les conseils de son médecin généraliste sauf si celui-ci est déjà suivi par le rhumatologue pour une pathologie chronique.

Le rhumatologue et le médecin traitant, assure le diagnostic et la prise en charge thérapeutique. S’il le juge nécessaire, il pourra pratiquer des infiltrations (injections locales de produit anti-inflammatoire pour calmer la douleur).

Le radiologue

Si le médecin généraliste ou le rhumatologue en voit la nécessité, ils peuvent prescrire des radiographies (rayons X qui permettent de voir les structures osseuses) à réaliser dans un cabinet de radiologie. Elles sont nécessaire pour voir l’évolution de la pathologie.

Dans certains cas bien précis (en préopératoire, complications, douleur qui persiste…), d’autres examens plus approfondis sont  demandés : scanner ou IRM. Ils vont permettre de visualiser s’il y a une hernie.

Le scanner est un examen qui n’est pas douloureux est qui dure environ 15 minutes. Le patient est allongé dans un tunnel et doit rester immobile le temps de l’examen. Si l’examen se fait avec injection de produit de contraste, une perfusion sera mise en place. Cet examen avec injection de produit de contraste est contre-indiqué chez les patients insuffisants rénaux ou allergiques au produit de contraste.

L’ IRM est un examen qui n’est pas douloureux est qui dure environ 15 minutes. Le patient se trouve dans une sorte de tunnel et doit rester immobile le temps de l’examen. Il existe certaines contre-indications à cet examen :prothèses ou objets métalliques, stimulateur cardiaque…

Des fois on peut faire appel a un radiologue pour la réalisation d’infiltrations radioguidées (elles se font sous contrôle radiologique). Régulièrement ces infiltrations sont prescrites par un rhumatologue.

Le kinésithérapeute

Le kinésithérapeute est un professionnel de santé avec un diplôme d’état (3 ans de formation). Il est spécialisé dans la rééducation motrice et fonctionnelle.

Il peut intervenir de différentes façons pour soulager les du dos :

  • massage décontracturant,
  • utilisation de la physiothérapie : ultrasons, boue…
  • utilisation de la balnéothérapie,
  • action préventive avec des exercices de remusculation ciblée, cours de gymnastique collectifs ou individuels.

La plupart des actes de kinésithérapie sont pris en charge par la sécurité sociale sur prescription médicale ou par les mutuelles.

L’ostéopathe

La profession d’ostéopathe est réglementée depuis 2002. Un ostéopathe n’est pas nécessairement un médecin ou un kinésithérapeute (professionnels de santé qui ont un diplôme d’état).

L’ostéopathie est une thérapie manuelle qui consiste a prodiguer des soins basés sur des techniques de manipulation. Les actes d’ostéopathie ne doivent pas faire mal.

L’ostéopathie peut soulager de nombreuses douleurs, notamment les douleurs articulaires (lombalgies, cervicalgies…). Elle peut également apporter des bénéfices en ce qui concerne certains vertiges, migraines, troubles du sommeil…

Les actes d’ostéopathie ne sont pas remboursés par la sécurité sociale. Cependant, quelques caisses de mutuelles remboursent tout ou partie de certains actes.

Le chiropraticien

La chiropractie est reconnue par l’OMS (Organisation mondiale de la santé) et le CIO (Comité international olympique). Il s’agit d’une thérapie manuelle, qui vise principalement .

Le chiropraticien peut agir aussi bien de manière préventive, pour éviter les ultérieurs, que de manière curative, quand est présent. Ses actes thérapeutiques ont des effets bénéfiques sur l’ensemble du système nerveux, et peuvent soigner d’autres symptômes que le seul mal de dos.

La formation de chiropraticien est sanctionnée par un doctorat en chiropratique, après 6 années d’études.

Les actes de chiropractie ne sont pas remboursés par l’assurance maladie, mais ils sont parfois pris en charge par certaines mutuelles. Renseignez-vous.

Originally posted 2012-03-26 11:10:25.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment soulager mal de dos et :