Mal de dos que savons-nous?

Ne pas faire d’ on risque d’avoir mal au dos ?

Un certain pourcentage des , c’est a dire 80% seraient dus à un manque d’activité physique. Il faut absolument muscler son dos et faire des abdominaux pour qu’ils soient assez puissants  pour soutenir notre dos. Sinon ils provoquent alors un étirement des ligaments et une déformation des inter-vertébraux, responsable de la douleur.

Un mal de dos qui est situé dans les lombaires est appellè lumbago

Un lumbago provoque des dans le bas du dos, parfois plus d’un côté que de l’autre. Le lumbago arrive généralement après un effort, par exemple en déménageant, ou en portant un meuble trop lourd. Pour soulager une , il faut rester calme, idéalement allongé.
Les douleurs dos rein sont-elles liées?
Les douleurs situées dans le bas du dos sont liées aux lombaires, c’est-à-dire à une douleur au niveau des vertèbres lombaires. Les sont localisés en profondeur et un peu plus haut, sous les poumons.
Stress et mal de dos?
Le stress est un des facteurs psychologiques, qui peut provoquer une hypertonie musculaire pouvant se manifester par des douleurs cervicales (au niveau du cou).Le mal de dos traduit parfois une difficulté d’ordre psychologique.
Les douleurs les plus fréquentes sont celles situées au niveau des cervicales 
Pour 70 % des ce sont des douleurs lombaires. Les douleurs cervicales et les douleurs dorsales sont plus rares.
Une femme à forte poitrine est plus sensible au mal de dos ?
Il y a des facteurs morphologiques au mal de dos. Une poitrine imposante exerçe plus de tension sur la région lombaire et la colonne est fragilisée. C’est aussi le cas d’une personne en surpoids, ou d’une personne dont la masse musculaire n’est pas suffisante.
Le mal de dos et l’alimentation?
Une alimentation mal équilibrée, avec des carences en magnésium accentue le mal de dos.
Le mal de dos peut-etre à quatre niveaux  différents?
Le mal de dos peut siéger à trois niveaux. Si la douleur touche le haut du dos on parle de , si elle se situe dans le bas du dos on parle de douleur lombaire, et si elle touche le cou on parle de douleur cervicale.
Une bonne position pour éviter les maux de dos
« Tiens-toi droit » : cette phrase dite régulièrement par certains parents ne serait donc pas inutile. Dans certains des cas, un mal de dos chronique est provoqué par une mauvaise posture. Certaines mauvaises habitudes comme de mal se tenir dans un canapé ou porter des charges trop lourdes, contribuent à courber la colonne vertébrale.
Une hernie discale est la plupart du temps à l’origine d’une vraie
La cause principale d’une sciatique est la hernie discale. La hernie se situe alors sur le disque intervertébral abîmé, et comprime les structures nerveuses et vasculaires. Le nerf comprimé engendre alors une douleur qui irradie dans la fesse, dans la jambe, et jusqu’au pied.

Originally posted 2012-04-08 06:45:56.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur et reins :

Ceinture dorsale lombaire

Qu’est-ce que

A ne pas confondre corset et dorsale lombaire

Il ne faut pas confondre les corsets avec les ceintures dorsales lombaires :

  • Les corsets sont des orthèses qui immobilisent une région donnée :
    • Ils sont prescrit dans des cas bien précis (fracture/tassement vertébral, déviation rachidienne, après une chirurgicale…).
    • Les corsets sont faits sur mesure ou sont réadaptés à la morphologie du patient. Ils sont délivrés uniquement sur ordonnance médicale.
  • Les ceintures dorsales lombaires sont des orthèses de maintien ou soutien de la région lombaire :
    • Elles sont habituellement de série et peuvent être achetées en pharmacie sans prescription médicale.
    • Il en existe plusieurs, aussi pour savoir quelle ceinture dorsale lombaire vous conviendra le mieux, demander son avis à votre médecin ou votre pharmacien.
    • Avant d’acheter une , il faut l’essayer, car elle doit être parfaitement adaptée à votre morphologie.

A quel moment faut-il utiliser une ceinture dorsale lombaire ?

La ceinture dorsale lombaire est particulièrement utile :

  • Lors de période douloureuse : elle permet de maintenir dans une bonne position et de diminuer la douleur du .
  • Après cette période de douleur : la ceinture dorsale lombaire peut être utilisée juste après la phase aiguë douloureuse pour aider à la reprise d’activités.
  • Lors de certaines activités  et pour éviter de déclencher un mal de dos, la ceinture dorsale lombaire évite les faux mouvements et diminue les contraintes exercées sur les vertèbres chez les personnes à risque.

Oui a la ceinture dorsale lombaire, mais pas tout le temps…

Il est déconseillé de porter tout le temps une ceinture dorsale lombaire, même si des études ont prouvé que le port prolongé ne conduisait pas à une perte musculaire au niveau abdominal et lombaire.

De plus, une fois que la période de est passée, il faut essayer d’enlever progressivement la ceinture dorsale lombaire. La ceinture ne doit plus être utilisée que lors d’activités ou de mouvements à risque.

Il est conseillé  de muscler les abdominaux et les lombaires pour que le corps constitue sa propre ceinture de protection.

Originally posted 2012-04-07 06:18:51.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment et :

La définition de la lombalgie-Qu’est-ce qu’une lombalgie?

La lombalgie

Les situées au bas du dos sont des lombalgies qui est le terme médical pour désigner ces fortes douleurs. Ces lombalgies sont courantes mais souvent sans gravité.Un grand nombres de personnes souffriront un jour ou l’autre de lombalgie et ce mal ne cesse d’augmenter. La lombalgie peut survenir à tous les âges, elle peut apparaitre  à l’adolescence et autour de 45 ans.

Il y a 3 catégories de douleur

  • Les douleurs aiguës : Ces douleurs qui durent lonptemps sont appelées  lumbago ou tour de . Meme si la douleur est de courte durée, la douleur lombaire aiguë peut occasionner beaucoup d’inconfort, elle peut provoquer un arrêt de travail pendant quelques jours et gêner considérablement les activités quotidiennes. Plus de 90 % des lombalgies aiguës disparaissent d’elles-mêmes en 4 semaines ou moins.
  • Douleur subaiguë : c’est une douleur qui dure généralement de 4 semaines à 3 mois, de façon plus ou moins constante. Une douleur subaiguë peut devenir chronique : il faut donc s’assurer de bien la prendre en charge.
  • Douleur chronique : c’est une douleur  qui dure plus de 3 mois. Les causes de la douleur lombaire chronique sont parfois difficiles à déterminer. La population qui en souffre doit souvent envisager d’apporter un changement leur mode de vie. Environ 5 % à 8 % des lombalgies deviennent chroniques.

 

La lombalgie est une forme de mal de dos fréquente. C’est qu’on fait appel a nos vertèbres lombaires qui sont constamment sollicitées et qui soutiennent une part importante du poids corporel.

Le mal de dos n’est pas toujours soulagé par les médecins . Dans certains cas, surtout si la douleur est chronique, une approche globale qui tient compte autant des facteurs psychologiques et émotifs que physiques est nécessaire. On peut ainsi parvenir à diminuer la douleur ou, au moins, apprendre à mieux vivre avec elle.

La colonne lombaire

 

 

La colonne lombaire est constituée de 5 vertèbres : de petits os cylindriques superposés et vides en leur centre . La moelle épinière passe dans cette cavité. La moelle est constituée d’un faisceau de fibres nerveuses motrices, sensitives et associatives. Entre chaque vertèbre se trouve un disque intervertébral composé de tissu souple renfermant un « gel ». La fonction des disques intervertébraux est de permettre la mobilité des vertèbres et d’amortir les chocs. L’ensemble est entouré de muscles, de tendons et de ligaments qui assurent la stabilité et la mobilité des délicates articulations de la colonne. Toutes ces structures peuvent être responsables de douleurs lombaires.

 

Les causes

La lombalgie est un symptôme dont les causes sont très variées. Dans un certains nombres de cas, la lombalgie est un mal de dos bénin. Cela signifie qu’il n’y a pas de lésion majeure pouvant expliquer les douleurs dorsales. Celles-ci peuvent alors être liées aux disques intervertébraux, aux vertèbres, aux muscles, etc. La plupart du temps, il est impossible de déterminer avec précision l’origine des douleurs, qui disparaissent spontanément en quelques semaines.

C’est pour cette raison qu’un médecin ne prescrira pas d’examen d’imagerie (radiographie, scan, résonance magnétique) lorsque la situation est clairement non spécifique, sans aucune caractéristique inquiétante. Dans les autres cas, notamment en présence de neurologiques, l’imagerie est indiquée. Dans de rares cas, la lombalgie peut être le signe d’une maladie grave.

Voici les causes de douleur les plus fréquentes.

  • Une lésion à un muscle, un tendon ou un ligament. Elle peut provenir d’un effort, d’une torsion inhabituelle .Les personnes en mauvaise forme physique ou exerçant des métiers physiques (construction, port de lourdes charges…) sont les plus à risque.
  • La dégénérescence discale. Avec l’age, les disques intervertébraux perdent de leur élasticité. On remarque une dégénérescence discale chez presque toutes les personnes de plus de 60 ans. Certains sportifs vivent aussi ce problème autour de la quarantaine, surtout ceux qui pratiquent une activité entraînant une pression sur la . Cette dégénérescence n’est pas toujours associée à des douleurs, mais elle peut être en cause dans certaines lombalgies.
  • Une hernie discale. Elle se produit lorsqu’une partie du gel contenu dans le disque intervertébral fait saillie vers l’extérieur et comprime les racines nerveuses. De mauvaises , le surplus de poids, la grossesse et la dégénérescence discale sont les principales causes de hernie discale.
  • Un problème gynécologique. De nombreuses femmes ont des de façon périodique ou constante, en raison de règles douloureuses, d’endométriose, etc. La source des douleurs n’est donc pas située dans la région lombaire, mais la douleur irradie tout de même dans le bas du dos.
  • Le glissement d’une vertèbre sur une autre vertèbre . Cette situation peut se produire en raison d’une faiblesse congénitale dans les structures vertébrales ou à la suite d’un traumatisme.
  • De l’arthrite, de l’arthrose ou de l’ostéoporose. Ces problèmes de santé sont courants chez les personnes âgées. Si l’ostéoporose de la colonne vertébrale est importante, cela peut causer une vertébrale. Certains rhumatismes inflammatoires, comme la spondylarthrite ankylosante, peuvent aussi causer des douleurs et une raideur dans le bas du dos.

Peu importe l’origine du mal de dos, il se produit souvent une contraction des muscles situés près de la région endolorie. Il s’agit d’un réflexe de protection. Cette contraction peut elle-même entraîner une douleur dorsale. Un cercle vicieux peut alors s’enclencher et contribuer à rendre ces douleurs chroniques.

Originally posted 2012-04-05 21:21:21.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment et reins :

6 judicieux conseils de spécialistes pour NE PLUS SOUFFRIR DU MAL DE DOS ! « 1ere Partie »

Pour ne plus souffrir du ,
suivez ces 6 précieux conseils de spécialistes

 

❶ Devenez paresseux pour soulager votre mal de dos

En cas de « crise » et de aiguë, un seul mot d’ordre : du repos ! Il s’agit là du le plus simple, mais aussi le plus efficace. Il vous permettra en effet de soulager votre mal de dos et les tensions de vos muscles douloureux, de calmer l’inflammation et de décompresser vos nerfs.

la mesure où plus de 50 % des cas de lombalgies vont beaucoup mieux après 4-5 jours de repos, tenter votre chance ne peut que vous être profitable !

❷ Pourquoi et comment adoptez les postures ANTIDOULEUR pour soulager votre mal de dos

  • Posez un coussin par terre pour votre tête. Tout en douceur, couchez-vous sur le sol et pliez vos jambes. Amenez lentement les genoux sur votre poitrine et enfermez-les dans vos bras. Restez dans cette position 10 minutes, puis roulez sur le côté et redressez-vous.

  • Placez-vous face à un mur – à une vingtaine de cm. Mettez-vous à genoux, allongez-vous et ramenez vos genoux vers la poitrine. Tendez vos jambes en hauteur l’une après l’autre, tout en prenant appui sur le mur. Gardez cette position une bonne dizaine de minutes. Recommencez l’opération plusieurs fois dans la journée.

❸ Usez et abusez de la chaleur afin de soulager votre mal de dos

C’est bien connu, la chaleur soulage le mal de dos… Elle décrispe les muscles et apaise les nerfs. Testez donc sans hésiter ce « médicament naturel » remarquable d’efficacité : un bain bien chaud (39 °C)

  • Si un blocage vous empêche de rentrer dans votre baignoire, tentez d’abord de le dénouer. Pour cela, couchez-vous par terre, sur le côté, et demandez à une personne de votre entourage de vous souffler de l’air chaud sur le dos – avec un séchoir à cheveux par exemple. Si personne n’est présent pour vous aider, utilisez un chauffage électrique d’appoint.

  • Une fois dans l’eau (à laquelle vous aurez ajouté 2 verres de gros sel), faites l’œuf : dos rond, genoux sur la poitrine, épaules bien détendues, bras autour des jambes. Gardez cette position autant de temps qu’il vous plaira.

  • Pour sortir de votre bain, sortez plutôt courbé, en vous tenant le ventre comme si vous aviez mal. Tout doucement, redressez-vous.

  • « Parfumez votre bain »

  • Prendre un bain aux huiles essentielles est une solution très efficace en cas de , articulaires, musculaires et névralgiques. Aussi, ne vous en privez pas !

  • Si vous souffrez de rhumatismes, d’arthrose ou des vertèbres cervicales, lombaires ou dorsales, ayez recours aux huiles essentielles de bouleau jaune, de copaïba et de romarin.

  • Si vous souhaitez détendre vos muscles du dos, optez pour les huiles essentielles d’orange, de » lavande ou de petitgrain. Quelques gouttes mélangées dans un petit peu d’huile (amande douce par exemple).

❹ Frictionnez-vous !

La friction « Ail et Alcool Camphré » est une véritable bénédiction pour les personnes qui souffrent  du mal de dos… Vous devriez d’ailleurs toujours en avoir sous la main, car elle soulage la   immédiatement !

En voici la recette :

Ingrédients : alcool camphré et ail pilé

Remplissez une bouteille avec 10 % d’ail pilé et 90 % d’alcool camphré.

Laissez macérer durant une dizaine de jours et secouez fermement.

Frictionnez les points douloureux.

Soulagement garanti !

Originally posted 2012-03-28 11:04:44.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment soulager :

Comment soulager un mal de dos

Que faire pour soulager un mal de dos

En France il y aurait 80% de la population  qui serait touché par le mal de dos. Pour 10% des français, ce mal de dos est handicapant. Il existe différents moyens de soulager ces maux, et surtout de les prévenir.

Prévenir le mal de dos

Lombalgie, lumbago, , hernie sont autant de maux que connaissent 8 français sur 10.

En faisant les bons gestes  au quotidien, cela permet d’éviter de ce faire mal au dos un premier temps il est nécessaire d’adopter les bonnes les   tâches de la vie quotidienne.
Lorsque l’on ramasse quelque chose, il ne faut pas se baisser en faisant le dos rond mais en pliant les genoux pour saisir l’objet. De même, lorsque l’on porte des sacs de courses, il ne faut pas les prendre à bout de bras mais bien serrés contre soi pour éviter de ce faire mal au dos.

D’autre part lorsque l’on prend sa voiture, que l’on emprunte les transports en commun, ou que l’on est assis à son bureau, il faut regarder a bien etre installé au fond du siège, à maintenir correctement son dos bien droit et à avoir les pieds bien à plat, par terre. En effet, le bas du dos doit être légèrement arrondi, mais surtout pas cambré.
Enfin au lit, il est conseillé de dormir sur le côté, ou sur le dos et si possible avec un oreiller de maintien. Si la personne est d’un faible poids (moins de 50 kg), elle doit préférer un matelas plutôt souple, et inversement si son poids est important.

Pour prévenir le mal de dos, il est conseillé de renforcer sa masse musculaire. Cela doit aider le dos à faire face aux « chocs » qu’il peut subir. Attention, mieux vaut se faire conseiller par un spécialiste afin de développer ses de manière équilibrée dans tout le dos.
Par ailleurs, la pratique de la marche a des effets bénéfiques sur le dos, en développant sa capacité d’amortissement. La natation est également conseillée car elle sollicite et muscle tout le corps.

Quand le mal de dos est là…
Quand le mal de dos est installé ou qu’il arrive brusquement, il y a plusieurs possibilités pour le soulager.
Pour soulager un  mal de dos, plusieurs traitements sont disponibles : antalgiques (aspirine, ), anti-inflammatoires, décontractants musculaires… Avant de prendre un pour soulager un mal de dos , il faut d’abord  demander l’avis à son médecin ou à son pharmacien. L’application locale d’une pommade ou d’un gel peut également compléter le .

Lorsque le traitement ne fait pas d’effet et que la dorsale est importante, les infiltrations peuvent être un recours. Cela consiste à injecter de la cortisone, directement à l’endroit de la douleur.

D’autre part, des spécialistes comme les kinésithérapeutes et ostéopathes peuvent être d’une aide précieuse.
Des chercheurs ont fait une étude sur la pratique du yoga qui a démontré qu’elle a des effets bénéfiques pour soulager un mal de dos, notamment lorsqu’il est dû au stress. En effet, elle permet d’apprendre a faire un vrai travail sur soi et d’acquérir une véritable connaissance de son corps et une bonne maîtrise de sa respiration. Elle pousse également à la décontraction.

Originally posted 2012-03-28 10:25:42.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur soulager :

Comment muscler son dos en faisant de l’exercice

Conseils et exercices pour

Faire du sport pour muscler son dos

La colonne vertébrale est maintenue par plusieurs groupes musculaires dont les abdominaux, on appelle ces « para-vertébraux », les des cuisses et des hanches. Lorsque ces ne sont pas assez puissants, la colonne vertébrale n’est pas assez maintenue et les intervertébraux sont fortement sollicités et déclenchent une .

Pour éviter les dorsales , il faut protéger votre dos

Quelques exercices a pratiquer régulièrement

Certains exercices de gymnastiques pour soulager votre dos ne seront pas pareils selon la que vous avez.

Pour connaitre quels exercices sont adaptés a votre cas, il faut demander conseils a un professionnel.

Certains professionnels (kinésithérapeutes) donnent des cours de gymnastique, ils vous procurent conseils et corrections sur les mouvements a pratiquer.

Quelques exercices pour muscler son dos correctement

Les exercices que vous faites ne doivent pas vous faire mal ! Si c’est le cas, il faut arreter immédiatement l’exercice.

  • Un premier exercice  :

    • À genoux, les fesses sur les talons, les bras sont soit tendus en avant vers le ciel soit placés derrière la nuque.
    • Soulever le torse, buste penché en avant,la tête restant toujours dans le prolongement du torse.
    • Maintenir la position pendant 10 secondes puis revenir à la position initiale.
    • À renouveler 10 fois.
  • Deuxième exercice  :

    • Le dos bien droit contre un mur, fléchir les genoux et les hanches.
    • Garder cette position le plus longtemps possible
  • Troisième exercice  :

    • Assis par terre, placer les mains en arrière, lever les fesses pour avoir les jambes et les bras tendus (en gardant les pieds joints).
    • Garder cette position une dizaine de secondes puis revenir à la position initiale.
    • Recommencer 10 fois.
  • Quatrième exercice :

  • Allongé sur le dos, jambes fléchies sur la poitrine,les lombaires bien plaquées au sol, menton contre la poitrine, mains sur les tempes, relever le buste sans à-coup puis revenir à la position initiale.
  • À faire 5 fois de suite.
  • Ne pas oublier d’expirer (souffler) lorsqu’on relève le buste.

 

Quelques exemples d’exercices de mobilisation

 

Les séances d’ exercices de mobilisation sont des exercices qui vous permettent d’apprendre a  décontracter certains de vos muscles en douceur . Vous pouvez les pratiquer en faisant des séances de yoga .

 

  • Premier exercice de mobilisation du bassin :

    • Position de départ à quatre pattes, creuser le dos en faisant ressortir les fesses.
    • Rester 10 secondes dans cette position puis faites le rond en rentrant le ventre le plus possible rester dans cette nouvelle position pendant 10 secondes.
    • Expirer (souffler lorsque vous rentrez le ventre).
    • Refaire l’exercice 5 fois.
  • Deuxième exercice , bascule du bassin :

    • Allongé sur le dos, ramener les jambes, genoux fléchis sur la poitrine, mains autour des genoux pour enrouler le dos.
    • Maintenir cette position 5 secondes puis revenir à la position initiale.
    • Refaire l’exercice 10 fois.


Originally posted 2012-03-27 23:11:42.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur soulager :

7 super remèdes naturels qui ont fait leurs preuves pour soulager le mal de dos! « 2eme Partie »

Ce que tout le monde devrait savoir
pour soulager son

 

❺ D’argile ou de chou, ils ont fait leurs preuves pour soulager le mal de dos !

De tout temps, les hommes ont eu recours aux cataplasmes pour soulager le mal de dos et diverses parties de leur corps. Pour le dos, ceux-ci ont maintes fois fait leurs preuves, cependant nous avons, hélas, de plus en plus tendance à les oublier. Si vous souffrez du mal de dos peut-être est-ce le moment idéal de les redécouvrir…

Cataplasme d’argile

Très riche en substances « guérisseuses », ce cataplasme soulage de façon étonnante les douleurs et articulaires.

Pour profiter d’une réelle action antidouleur, il suffit de vous procurer des cataplasmes « prêts à l’emploi » – en pharmacies ou magasins spécialisés.

  • Si vos sont rouges, chaudes et gonflées, appliquez ce cataplasme tiède ou froid sur la zone douloureuse.

  • Si, au contraire, la zone douloureuse est froide et mal irriguée, optez pour un cataplasme chaud.

  • En cas de aiguë, posez ces cataplasmes 2 ou 3 fois par jour durant 2 heures.

  • En cas de chronique, appliquez 1 cataplasme chaque soir avant votre coucher.

Cataplasme de chou

Utilisé depuis la nuit des temps, le CHOU est un remède naturel simple et remarquablement efficace pour soulager le mal de dos.

Ses vertus antidouleurs sont essentiellement dues à sa richesse en soufre.

Si vous souffrez d’, d’, de névralgies, d’entorse et de en tous genres, vous trouverez grâce au chou un soulagement inespéré !

Voici comment vous y prendre :

  • Prenez un chou vert (ou rouge). Retirez les grosses nervures et ne conservez que la partie tendre et colorée de la feuille.

  • Ramollissez cette feuille en la passant rapidement sous de l’eau chaude.

  • Appliquez sur votre douleur plusieurs feuilles de chou et bandez solidement le tout.

  • Gardez ce bandage durant toute la nuit. Recommencez l’opération autant de fois que vous le souhaitez.

❻ Et si l’une de ces 9 PLANTES pouvait TOUT changer pour vous…

Ce n’est plus un secret pour personne… les plantes soignent presque tout, y compris le mal de dos ! Parmi les plantes les plus efficaces pour combattre les douleurs dorsales, vous pourrez compter sur :

  • La Griffe du Diable (harpagophytum) et la Reine des Prés qui sont, sans aucun doute, les plus réputées pour combattre la douleur dorsale. Ce sont en effet 2 véritables « Aspirines Végétales » qui agissent rapidement sur la douleur et l’inflammation – ceci, tout en restaurant la mobilité des articulations.

  • Le Cassis est également doté d’excellentes propriétés anti-inflammatoires… Quant au Tilleul, un peu moins connu, il vaut la peine d’être mis à l’épreuve pour ses étonnantes propriétés calmantes et apaisantes.

  • Vous pourrez enfin utiliser avec succès le Bambou, la Prêle, l’Ortie, le Tayuya et le Saule Blanc

❼ Quand certains ne se passeraient pour rien au monde de l’homéopathie…

L’homéopathie peut soulager le mal de dos, et ce, de façon remarquable – d’innombrables personnes peuvent d’ailleurs en témoigner !

Cependant, il faut savoir que cette méthode doit toujours être « personnalisée ».

En effet, 2 personnes présentant la même pathologie se verront toujours prescrire des remèdes différents – ces derniers correspondant à leurs propres et leur propre terrain.

Aussi, pour être sûr(e) de prendre le bon remède, celui parfaitement adapté à votre cas personnel, n’hésitez pas à consulter un homéopathe.

En attendant votre consultation, voici les remèdes les plus souvent prescrits :

  • Douleurs dorsales : Actaea Racemosa, Agaricus

  • Douleurs cervicales : Dulcamara, Actaea racemosa

  • Torticolis : Bryonia, Lachnantes

  • Douleurs lombaires : Arnica, Berberis vulgaris, Actaea Racemosa

Originally posted 2012-03-04 23:04:35.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur et reins :

Comment soulager mal de dos, douleur dorsale

Les douleurs dorsales

Qu’est-ce qu’une dorsale

Le dos est la partie du corps la plus indispensable, c’est pour cela qu’il peut subir des douleurs à n’importe quelle partie de la colonne vertébrale.

Ces douleurs peuvent se faire ressentir au niveau de la nuque, des lombaires.  Répertorions la douleur dorsale, ses causes, les symptômes ainsi que les traitements convenables.

Les douleurs dorsales

Les douleurs dorsales

Les causes des douleurs dorsales

La a deux fonctions indispensables:

_ La première fonction: une fonction de soutien et de mobilisation

_ La deuxième fonction: une fonction de protection de .

Ce dernier rôle prouve qu’une atteinte rachidienne peut avoir des conséquences sur le système nerveux, pouvant conduire à une paralysie.

Le rachis est nécessaire pour pouvoir mobiliser ou soutenir la tête et le tronc et pour effectuer tous les mouvements en avant, en arrière, en rotation ou sur les côtés.

La plupart du temps les causes de la douleur dorsale sont de différents ordres :

_infectieux

_traumatique

_statique

_inflammatoire ou dégénératif

Pour être plus clair, un individu peut se faire mal au dos de trois façons :

_ S’il reste une position prolongée, loin de la normale : se pencher en avant, la position assise inadaptée ou la position mal couchée

_ En faisant un mouvement forcé lors de la mobilisation du dos, entraînant un déplacement des vertèbres les uns sur les autres ou une atteinte brutale d’un , d’une articulation ou d’un disque

_ la répétition prolongée du port de charges lourdes, adoptant la mauvaise position ; ceci va créer une pression au niveau du disque, la plupart du temps à l’origine d’une hernie discale.

Douleurs dorsales: les symptômes

Chaque type de douleur dorsale ont des symptômes différents et celle-ci est toujours ressentie comme un signe subjectif.

Pour les patients qui présente une hernie discale, certains vivent la douleur comme une souffrance tandis que d’autres la ressentent à peine.

Vous trouverez ci-dessous les différents types de douleurs dorsales que l’on peut rencontrer:

_ La douleur radiculaire: c’est la douleur la plus intense et elle se fait ressentir dans les bras, jambes ou les deux à la fois. Le mal peut être associé à une sensation d’engourdissement, de faiblesse ou de picotement et cela est généralement liée à une compression.
_ La douleur axiale: c’est le signe le plus fréquent et aussi la cause du mal de dos. Elle est surtout de type mécanique et se manifeste comme une douleur vive ou atténuée, permanente ou aléatoire. La forme la plus courante est l’élongation musculaire, surtout due à un dysfonctionnement articulaire.
_ La douleur de type irradié: elle est à l’origine d’une atteinte des nerfs, des disques ou des . Elle peut être ressentie comme une douleur vive ou atténuée, pouvant atteindre le bas du dos, l’aine, le bassin, les fesses et les cuisses.

Douleurs dorsales le

Le traitement des douleurs dorsales se fait en fonction de la cause. On prescrit des médicaments à base d’anti-inflammatoires non stéroïdiens, d’antalgique, de myorelaxants ou d’anti-inflammatoire stéroïdiens. Ils peuvent être sous forme de pommade, de crème, de gel, de patch, de comprimés ou injectables.

Il y a des compléments de médicaments qui sont utilisés en glaçon, compresses froides, bombe froide, compresses chaudes, bain chaud ou spray chauffant.

D’autres types de traitement sont composés de cures thermales dans un centre de balnéothérapie, entrant dans le cadre d’une hydrothérapie. Ils peuvent aussi être à titre de massothérapie.

A celles et ceux qui en ont marre de souffrir de leur dos…Cliquez sur le lien

Aurore Lamanon

Originally posted 2013-07-01 06:28:36.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment et reins :

Comment soulager et soigner une douleur dorsale

Soulager douleur dorsale

Que faut-il savoir sur les

 

Il y a une majeur partie de la population qui se plaignent de douleurs dorsales. Il existe plusieurs origines de ces .

Ces douleurs peuvent-être handicapante pour le patient dans sa vie de tous les jours. Il faut connaître les conseils pour éliminer ces causes évidentes et soulager ce mal de dos.

Quelles sont les origines du

Le mal de dos peut avoir des origines diverses :

Première origine, traumatique : accidents de la circulation, accidents de sport, accidents à responsabilité civile ou les faux mouvements.

Deuxième origine, : les mauvaises ou les mauvaises positions prisent pendant un certains temps.

Si l’on ne pratique pas d’ régulière cela peut favoriser le vieillissement précoce de l’articulation qui la rend fragile au moindre faux mouvement.

Le surplus de poids entre aussi dans l’origine statique, car la colonne vertébrale supporte les kilos en trop et cela la fragilisent.

Troisième origine, inflammatoire : c’est les causes rhumatismales comme l’arthrose, la spondylarthrite ankylosante, le rhumatisme psoriasique, le rhumatisme articulaire aigu, etc.

Quatrième origine, psychique : les stress, les contrariétés, les émotions violentes, l’anxiété.

Cinquième origine, hormonale : c’est le cas pour les grossesses ; les œstrogènes et la relaxine sont responsables de la distension du bassin et du dos, d’où la douleur.

Peut-on éviter le mal de dos?

Pour éviter le mal de dos, il faut éliminer les causes évidentes telles que les mauvaises postures, un mauvais matelas.

Il y a des positions pour améliorer la posture quand on souffre du dos. Adossez-vous contre un mur et tenez-vous bien droit pendant 5 minutes en effectuant une inspiration et une expiration profondes.

En fait, l’important est de se tenir bien droit, en position assise ou debout, pour éviter les mauvaises positions.

Il faut avoir un très bon matelas pour qu’il épouse la forme anatomique de la colonne vertébrale et éviter d’avoir des douleurs dorsales.

Vous pouvez pratiquer du sport pour consolider et protéger votre dos. De plus, cela permettra de renforcer vos muscles pour bien soutenir la colonne vertébrale .

Comment soulager et soigner une douleur dorsale ?

Pour soulager et soigner une douleur dorsale, il y a beaucoup de traitements :

- Une des techniques est le chaud/froid : appliquer une bouillote, une serviette humide chaude ou une ceinture lombaire chauffante, la chaleur réduit la douleur.

On peut aussi faire l’application de glace qui soulage également le mal de dos.

- Les massages et la kinésithérapie sont des solutions très importantes dans le traitement du mal de dos. Ils rendent l’équilibre à la de la colonne et font disparaître les contractures.

- Les médicaments sont les plus classiques, surtout après une consultation médicale. Les antalgiques, les décontracturants et les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou stéroïdiens sont les plus choisis. Ils peuvent être sous forme de pommade, de comprimé ou en infiltration.

- Une psychothérapie peut avoir sa place, surtout si le mal persiste malgré les autres traitements.

- Il existe d’autres approches comme le yoga, les cures thermales ou l’acupuncture pouvant soulager les douleurs persistantes.

Voici comment lutter contre les maux de dos au travail … Cliquez sur le lien

Aurore Lamanon

 

Originally posted 2013-01-06 06:53:26.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment soulager mal de dos et reins :

Comment soigner une sciatique

comment soigner une sciatique

 Découvrez comment soigner une sciatique

 

Il existe une cause au douleur dorsale que l’on appelle sciatique.

Celle-ci a certaines caractéristiques selon la localisation du nerf atteint, mais il existe des traitements usuels tels que les antalgiques ou les anti-inflammatoires.

D’autres part, au cas ou ces traitements ne seraient pas efficaces vous pouvez faire appel à la chirurgie.

Comment soigner une sciatique: présentation

La névralgie sciatique est connu sous le nom de sciatique.

Elle est sous forme d’une douleur vive dont la localisation dépend du trajet des deux nerfs sciatiques.

Ces deux nerfs rejoignent de la colonne vertébrale au bas du dos.

Ce sont les plus grands nerfs du corps humain.

Le mal de dos que l’on appelle sciatique n’est pas une maladie, mais une irritation du nerf sciatique.

Lorsque l’on souffre de mal de dos, on parle surtout d’ discale et qui exerce une compression des cinq racines du nerf sciatique.

Selon le degrés de la douleur, les symptômes sont différents.

La douleur démarre au niveau de la fesse ou de la cuisse et s’étend jusqu’au pied.

comment soigner une sciatique

comment soigner une sciatique

C’est une maladie qui est la cause de plusieurs facteurs :

_un traumatisme du rachis

_le canal lombaire étroit

_le syndrome du piriforme

_le syndrome facettaire et d’autres causes telles que les métastases ou une arthrose.

Comment soigner une sciatique: traitements

La plupart du temps , on soigne la sciatique avec des traitements qui se composent d’antalgiques simples comme:

_l’aspirine

_le paracétamol

_les anti-inflammatoires non stéroïdiens

_l’ibuprofène

_le diclofénac et l’acide acétylsalicylique

Ces médicaments sont disponibles en vente libre.

Au cas ou la douleur persiste vous pouvez utiliser des AINS à forte dose ou des relaxants ou myorelaxants ou encore des décontracturants .

Ces traitements incluent les antalgiques de classe III dont la morphine et les dérivés de l’opium.

Vous pouvez aussi faire des infiltrations de corticoïdes qui ne sont effectuées que sous contrôle radiologique.

Au cas ou ces traitements ne fonctionne pas (antidouleurs, anti-inflammatoires, infiltrations…), une intervention chirurgicale peut être envisagée pour lever l’obstacle ou traiter la cause.

S’il s’agit d’une hernie discale, il faut savoir que la chirurgie est utile moins de 5 % des cas.

Elle permet d’ôter la pression qu’exerce le disque vertébral sur le nerf sciatique.

Comment soigner une sciatique: la solution

Vous pouvez pratiquer des séances de kinésithérapie qui permettra de renforcer les dorsaux et d’assouplir le corps.

Les exercices peuvent s’effectuer à domicile et elle est prise en charge par la Caisse d’Assurance Maladie, sur ordonnance médicale.

On peut vous conseillez du repos, mais il est très discuté et n’est recommandé que dans certaines situations.

Il est conseillé au patient de reprendre ses activités avec modération.

On recommande vivement la pratique d’un sport qui peut se limiter à quelques exercices physiques légers comme la marche, pouvant s’étendre jusqu’à la natation ou au vélo stationnaire.

Ces sont bénéfiques pour le mal de dos à cause de la libération d’endorphines capables d’inhiber la transmission des messages de douleur.

On peut aussi faire appel à la physiothérapie qui peut entrer dans traitements de la sciatique et durer entre quatre et six semaines.

Le massage, le par la chaleur ou l’électrothérapie s’avèrent également utiles pour limiter le mal engendré par la sciatique.

A celles et ceux qui en ont marre de souffrir de leur dos…Cliquez sur le lien

Aurore Lamanon

Originally posted 2012-10-22 06:08:20.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur et reins :