Ceintures lombaires ou dorsales

      Quelles utilisées,
lombaires ou dorsales

 

Pour beaucoup de personnes le est un véritable fléau.

Porter des ceintures lombaires ou dorsales peut prévenir des .

On les recommandes surtout aux personnes qui font de la manutention de charges lourdes en milieu professionnel.

Il est très important d’avoir plusieurs informations sur ces articles et d suivre quelques conseils d’achat pour bien les choisir.

Ceintures lombaires et dorsales: définition

On peut recommandée une ceinture lombaire ou dorsale lorsque le mal de dos se fait ressentir pour la première fois.

Le rôle de la ceinture est d’agir en fournissant un soutien et réduit ainsi la pression sur les disques.

On encourage la personne a porter de la ceinture de moins en moins souvent sur une période de deux à trois jours, pour que les muscles du dos ne s’atrophient pas.

Toutefois, des études  comparant les effets du port de ceintures lombaires chez certaines personnes et d’autres souffrant de lombalgies ne donnent aucune différence dans les enregistrements de la tonicité musculaire.

Le fait de perdre du tonus musculaire semble plus émaner du port d’un corset rigide que du port d’une simple ceinture à baleines souples.

se porte pour corriger les scolioses sans trop de risque musculaire pour les adolescents…

 

Quelle est le rôle de la ou dorsale ?

Ces ceintures lombaires et dorsales sont conçues et adaptées en fonction des pathologies de la colonne vertébrale.

On peut les trouvées dans les magasins ou en pharmacie et se présentent sous différentes marques.

Il existe plusieurs modèles, selon les activités concernées : jardinage, travail nécessitant une grande force, etc.

On les porte sur un vêtement léger ou sur un vêtement de travail.

Elles se lavent à l’eau tiède savonneuse et se sèchent à plat, loin d’une source de chaleur. Pour les utilisées on doit avoir une prescription médicale.

Comment soulager mal de dos avec les ceintures lombaires ou dorsales

Les ceintures lombaires et dorsales sont de larges élastiques et elles jouent un rôle dans le soulagement du mal de dos.

Celles-ci permettent de renforcer le dos et d’éviter de mauvaise posture lors d’un effort brusque.

Elles limitent aussi le risque de sciatique ou de douleur dans le dos et même de soulager cette douleur.

Ces ceintures agissent pour combattre le mal de dos selon cinq principes :

• Une action antalgique qui s’exerce au bout de 15 secondes d’utilisation, grâce à l’élasticité pour mieux amasser les pressions sur les disques entre les vertèbres.
● Un rôle de soutien.
● Une action préventive pour d’éviter les mouvements extrêmes capables d’entraîner des douleurs.
● Un rôle de rééducation.
• Une action relaxante en exerçant un effet thermique permettant de relaxer les muscles.

Bien choisir sa ceinture lombaire ?

Il faut porter ces ceintures lorsque l’on fait des métiers ou l’on sollicite énormément son dos.

Mais comment bien choisir ces ceintures lombaires et dorsales?

Dans un premier temps, il faut consulter un médecin pour avoir plus de précisions sur la ceinture la plus appropriée.

Il y a plusieurs variantes comme le corset ou et seul un spécialiste a les capacités de prescrire la meilleure.

Après on la choisit en fonction de la nature de la douleur.

Est-ce une douleur chronique, passagère ou aiguë ?

Une ceinture lombaire chaude ou un lombostat en résine sera plus adapter à une douleur aiguë dans le dos.

On la choisir aussi en fonction des types d’activités qu’il y a à faire dans le quotidien.

Pour un bureaucrate dont le travail l’amène à rester souvent assis, il faut opter pour .

D’autre part, la taille n’est pas à négliger et il faudra bien choisir par rapport à la personne concernée.

Comment soulager son dos au quotidien…Cliquez sur le lien

Aurore lamanon

Originally posted 2012-09-17 06:39:04.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment soulager mal de dos et reins :

Mal au haut du dos

mal au haut du dos

Le mal au haut du dos ou comment le soigner

On appelle mal au haut du dos une dorsalgie.

La dorsalgie peut avoir de nombreuses causes dont la plupart ne peuvent pas se justifier ou ne permettent pas des traitements médicaux spécifiques.

Nous allons voir les causes qui sont les plus connues et les traitements possibles pour soulager le mal au haut du dos.

Quelles sont les causes du mal au haut du dos

Le mal qui est situé au niveau du dos est appelé dorsalgieet généralement on ressent les douleurs surtout sur le haut.

mal au haut du dos

mal au haut du dos

Il concerne donc les omoplates et les vertèbres dorsales.

Il faut savoir que la douleur peut être intense.Elle est parfois invalidante, et elle connaît plusieurs causes.

Il y a des causes qui ne justifient pas ou ne permettent pas des traitements médicaux spécifiques.

On peut les soulagées par des traitements symptomatiques.

C’est pour cette raison qu’il faut aller voir un médecin pour avoir un diagnostic et éviter l’automédication.

Il y a certaines causes qui sont plus connues que d’autres.

Il y a celles que l’on dit dégénératives, elles sont liées au des os, comme l’arthrose.

Il y en a d’autres qui sont mécaniques, et elles sont rattachées à une mauvaise posture. Elles sont très fréquentes au travail, surtout dans la manutention de charges lourdes.

Ces traumatismes physiques à répétition que l’on provoque en pratiquant un sport et les causes inflammatoires font également partie des origines du mal de dos.

Lorsque l’on a une au niveau des vertèbres.

Si elle est liée à une chute ou à la fragilisation d’une ostéoporose avancée cela peut fréquemment causer la douleur dorsale.

Si l’on reste dans une position assise prolongée ou debout, les vibrations en , le stress et des antécédents de traumatismes méconnus, toutes ces causes entrent aussi dans les causes courantes du .

S’il y a du surpoids, une grossesse et une ménopause entraînent aussi des douleurs.

Cela peut-être aussi la conséquence d’une pathologie cardiaque ou pulmonaire.

Quels sont les traitements pour le mal au haut du dos

S’ il y a un traitement celui-ci dépendra de la cause.

Selon la douleur on ne donnera pas le traitement.

Celui-ci peut se faire par une prise d’antalgiques de type 1 ou d’anti-inflammatoires.

Le repos est le premier traitement pendant la phase aiguë de la douleur.

Dans un premier temps, le traitement médical consiste à prendre des antalgiques, des anti-inflammatoires par voie orale ou rectale ou aussi par voie parentérale (intramusculaire ou intraveineuse) et de myorelaxants.

Ces médicaments sont surtout prescrits pour les douleurs modérées.

On peut aussi faire appelle aux infiltrations qui peuvent aussi soulager .

Les infiltrations sont des injections d’anti-inflammatoires intra-articulaires effectuées par un spécialiste tel qu’un rhumatologue ou un radiologue.

On prescrit les infiltrations dans les cas de dorsalgies invalidantes et résistantes aux antalgiques.

On peut aussi  faire de la chirurgie mais celle-ci est conseillée qu’en dernier recours et   dans certaines situations.

On la conseille d’en un cas d’hernie compressive.

Il y a d’autres moyens pour soulager la dorsalgie et prévenir sa réapparition.

On pratique des massages décontracturants, porter une ceinture lombaire, la physiothérapie, faire des exercices ciblés au niveau du dos pour le remuscler, l’acupuncture, la neurostimulation électrique transcutanée ou encore le yoga.

Avoir les bons réflexes c’est préserver son dos. Cliquez sur le lien

Aurore Lamanon

Originally posted 2012-07-21 22:28:05.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment et reins :