L’arthrose cervicale ou cervicarthrose

cervicarthrose

Ce que vous devez savoir

sur l’ ou cervicarthrose

 

L’arthrose cervicale ou cervicarthrose: Qu’est-ce que c’est?

-L’arthrose cervicale ou cervicarthrose, est très fréquente chez les hommes et agés de plus de 50 ans.

-Elle est du à la dégradation progressive des cartilages protégeant les articulations du cou.

cervicarthrose ou arthrose cervicale

cervicarthrose ou arthrose cervicale

-L’arthrose cervicale ou cervicarthrose peut devenir gênante au quotidien et provoquer des douleurs, une raideur de la nuque et parfois d’intenses maux de tête.

-Il n’existe pas de traitements pour soigner la cervicarthrose, mais on peut utiliser certains produits « naturels » comme:

  • la curcumine
  • le thé vert
  • la glucosamine
  • l’harpagophytum pourraient avoir la capacité de freiner la progression de la maladie

Quelles sont les causes de l’arthrose cervicale ou cervicarthrose

On ne connaît pas encore vraiment les causes concernant l’ de l’arthrose cervicale ou cervicarthrose.

On pense que l’usure mécanique joue un rôle, mais des mécanismes cellulaires complexes sont impliqués dans le déséquilibre entre régénération et destruction du .

C’est pour cette raison que le fait de solliciter intensément son cou peu augmenter le risque de cervicarthrose.

Mais l’effet inverse est aussi néfaste, il ne faut pas que votre cou soit immobilisé car cela peu provoquer l’apparition de la maladie.

Il y a un risque de cervicarthrose plus élevé dans certaines professions qui nécessite une immobilité du cou comme:

  • les policiers
  • Les militaires en garnison

 

Quels sont les symptômes de l’arthrose cervicale ou cervicarthrose

D’une personnes à unes autres les symptômes peuvent varier.

Dans certains cas, la maladie ne déclenche aucun signe malgré des radiographies particulièrement inquiétantes.

Par contre pour d’autres personnes une arthrose légère va déclenché des douleurs et une gêne intense.

Les symptômes qui apparraissent au cours de l’évolution de la maladie sont:

  • Une cervicalgie: il s’agit d’une localisée au niveau du cou.

Lorsqu’ une douleur se situe au niveau du bras et du cou: on parle en médecine de névralgie cervico-brachiale.

Il s’agit d’une manifestation fréquente de l’arthrose cervicale. Elle est provoquée par la compression des racines des nerfs du bras au niveau du rachis cervical.

Il peut y avoir aussi une raideur de la nuque qui apparaît et c’est l’ qui va perdre en mobilité en raison de la dégradation du cartilage.

  • Raideur de la nuque: Cette raideur fait son apparition petit à petit dés que les cartilages des vertèbres cervicales s’usent.

-On peut la ressentir que lorsque l’on fait des mouvements de rotation latéraux ou verticaux.

-Au moment des phases avancées de la cervicarthrose, il apparaît des nouveaux signes.

Ils sont très souvent provoqués par l’apparition d’ostéophytes (des excroissances osseuses anormales qui se développent sur les points d’usure de l’os).

  • Céphalées: il peut y avoir des maux de têtes. La maladie peut favoriser le déplacement d’un disque vertébral ou entraîner l’apparition d’ ostéophytes.

- Dans certains cas, il provoque la compression d’une artère et limiter le flux sanguin vers le cerveau. C’est pour cette raison qu’il y a l’apparition de maux de têtes parfois intenses fréquemment associés à des vertiges.

  • Fourmillements, engourdissements: On peut voir aussi l’apparition de fourmillements qui est provoqué par le même phénomène que les céphalées: l’apparition d’ostéophytes.

Mais la différence avec les céphalées est que les ostéophytes, ou le déplacement d’un disque, ne compriment pas une artère mais la moelle épinière.

La compression de la moelle épinière provoque des « interférences » au niveau des signaux nerveux qui vont se manifester par l’apparition de paresthésies. On parle alors de myélopathie cervicale

L’arthrose cervicale ou cervicarthrose: le diagnostic

C’est le ou un rhumatologue qui fait un diagnostic initial.

On fait un premier examen du cou et du dos et on interroge le patient sur la localisation et le niveau des douleurs.

Si on a le moindre doute de l’apparition d’arthrose, le spécialiste prescrit des examens plus poussés.

  1. Radiographie cervicale: la radiographie cervicale est un premier examen qui permet de diagnostiquer la présence d’arthrose.
  2. Myélographie cervicale:c’est une technique de radiographie. La myélographie se fait grâce à l’injection d’un produit de contraste qui permet de déceler d’éventuelles lésions des racines nerveuses du rachis cervical.
  3. IRM cervicale:Il y a aussi l’IRM qui permet d’observer les tissus mous du rachis cervical et remplace peu à peu l’usage traditionnellement de la myélographie.
 Quels sont les traitement médicamenteux pour soigner la cervicarthrose

Le médecin peut prescrire 3 sortes de médicaments pour soulager les douleurs dues a l’arthrose cervicale ou cervicarthrose.

On peut voir sur l’ordonnance:

  • Les analgésiques:

C’est le médicament le plus prescrit par le praticien car il fonctionne bien sur la douleur. Il a de l’acétaminophène qui est efficace lors d’arthrose modérée.

  • Les anti-inflammatoires
    Comme anti-inflammatoire, on prescrit de l’ibuprofène car il peut réduire les douleurs et réduit l’

Mais il faut savoir que l’utilisation de l’ibuprofène trop longtemps peut dégrader plus rapidement les cartilages.

Il peut apparaître des complications au niveau gastro-intestinales  ce qui nécessite une surveillance.

  •  Les crèmes anti-inflammatoires

On peut utilisé les crèmes anti-inflammatoires, s’il y a des contres-indications dans la prise des anti-inflammatoires.

L’arthrose cervicale ou cervicathrose: la prise en charge paramédicale

Pour voir des progrès concernant cette maladie, il faut avoir une bonne .

Pour cette amélioration il faut:

-faire des exercices pour améliorer les cartilages et faire diminuer l’évolution de la maladie. Certains exercices doivent-être pratiquer par un spécialiste.

-Avoir un très bon oreiller pour que votre nuque soit bien positionné et éviter que la douleur devienne plus intense.

Faut-il faire appelle à la chirurgie pour cette maladie

La chirurgie est très délicate lorsqu’il s’agit du rachis cervical. On la pratique que lorsqu’il y a de l’arthrose sévère.

A celles et ceux qui en ont marre de souffrir de leur dos Cliquer ici

Aurore Lamanon




Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment soulager mal de dos et reins :

Qui consulter pour un mal de dos?

Les professionnels a consulté

pour un

Le

Quand on souffre d’un mal de dos, il faut dans un premier temps consulter  votre médecin de famille. Il vous connait et sait si vous prenez un traitement et surtout les antécédents familiaux. Après vous avoir ausculter, il prendra la décision de vous faire passez des examen plus poussés : radiographies, traitement médical, chez un rhumatologue…

Il est très important de consulter son médecin quand une nouvelle survient pour pouvoir refaire un  diagnostic et changer le traitement.

Le rhumatologue

Le rhumatologue est un spécialiste des problèmes articulaires et osseux. En général le patient s’adresse a lui sur les conseils de son médecin généraliste sauf si celui-ci est déjà suivi par le rhumatologue pour une pathologie chronique.

Le rhumatologue et le médecin traitant, assure le diagnostic et la prise en charge thérapeutique. S’il le juge nécessaire, il pourra pratiquer des infiltrations (injections locales de produit anti-inflammatoire pour calmer la ).

Le radiologue

Si le médecin généraliste ou le rhumatologue en voit la nécessité, ils peuvent prescrire des radiographies (rayons X qui permettent de voir les structures osseuses) à réaliser dans un cabinet de radiologie. Elles sont nécessaire pour voir l’évolution de la pathologie.

Dans certains cas bien précis (en préopératoire, complications, douleur qui persiste…), d’autres plus approfondis sont  demandés : scanner ou IRM. Ils vont permettre de visualiser s’il y a une hernie.

Le scanner est un examen qui n’est pas douloureux est qui dure environ 15 minutes. Le patient est allongé dans un tunnel et doit rester immobile le temps de l’examen. Si l’examen se fait avec injection de produit de contraste, une perfusion sera mise en place. Cet examen avec injection de produit de contraste est contre-indiqué chez les patients insuffisants rénaux ou allergiques au produit de contraste.

L’ IRM est un examen qui n’est pas douloureux est qui dure environ 15 minutes. Le patient se trouve dans une sorte de tunnel et doit rester immobile le temps de l’examen. Il existe certaines contre-indications à cet examen :prothèses ou objets métalliques, stimulateur cardiaque…

Des fois on peut faire appel a un radiologue pour la réalisation d’infiltrations radioguidées (elles se font sous contrôle radiologique). Régulièrement ces infiltrations sont prescrites par un rhumatologue.

Le kinésithérapeute

Le kinésithérapeute est un professionnel de santé avec un diplôme d’état (3 ans de formation). Il est spécialisé dans la rééducation motrice et fonctionnelle.

Il peut intervenir de différentes façons pour soulager les douleurs du dos :

  • massage décontracturant,
  • utilisation de la physiothérapie : ultrasons, boue…
  • utilisation de la balnéothérapie,
  • action préventive avec des exercices de remusculation ciblée, cours de gymnastique collectifs ou individuels.

La plupart des actes de kinésithérapie sont pris en charge par la sécurité sociale sur prescription médicale ou par les mutuelles.

L’ostéopathe

La profession d’ostéopathe est réglementée depuis 2002. Un ostéopathe n’est pas nécessairement un médecin ou un kinésithérapeute (professionnels de santé qui ont un diplôme d’état).

L’ostéopathie est une thérapie manuelle qui consiste a prodiguer des soins basés sur des techniques de manipulation. Les actes d’ostéopathie ne doivent pas faire mal.

L’ostéopathie peut soulager de nombreuses douleurs, notamment les douleurs articulaires (lombalgies, cervicalgies…). Elle peut également apporter des bénéfices en ce qui concerne certains vertiges, migraines, troubles du sommeil…

Les actes d’ostéopathie ne sont pas remboursés par la sécurité sociale. Cependant, quelques caisses de mutuelles remboursent tout ou partie de certains actes.

Le chiropraticien

La chiropractie est reconnue par l’OMS (Organisation mondiale de la santé) et le CIO (Comité international olympique). Il s’agit d’une thérapie manuelle, qui vise principalement la .

Le chiropraticien peut agir aussi bien de manière préventive, pour éviter les ultérieurs, que de manière curative, quand le mal de dos est présent. Ses actes thérapeutiques ont des effets bénéfiques sur l’ensemble du système nerveux, et peuvent soigner d’autres que le seul mal de dos.

La formation de chiropraticien est sanctionnée par un doctorat en chiropratique, après 6 années d’études.

Les actes de chiropractie ne sont pas remboursés par l’assurance maladie, mais ils sont parfois pris en charge par certaines mutuelles. Renseignez-vous.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment soulager mal de dos et reins :