Mal de dos et la chirurgie

mal de dos et chirurgie

Ce que vous devez savoir sur la chirurgie

 

J’ai un travail qui fait que je suis assise toute la journée.

Et depuis un certains nombres d’années, je ressent des douleurs lombaires que j’arrive à peu près à gérer.

Depuis quelque temps, les douleurs ont amplifiées et je souffre énormément.

Les douleurs se propagent jusqu’au mollet et des sensations d’anesthésie des orteils de temps à autre.

Que doit-je faire pour soulager mal de dos?

La première chose que j’ai fait, c’est d’en parler à une amie.

Celle-ci connaissait quelqu’un qui avait eu le même problème et dont ces douleurs étaient causées par une hernie discale.

Elle s’est faite opérer…et elle a mis plus de 6 mois à récupérer.

Je suis aller voir un spécialiste qui m’a proposer de faire des infiltrations de corticoïdes.

Je les ai faites, mais à chaque fois j’étais soulagée très peu de temps et après j’avais l’impression que les douleurs revenaient en étant plus intenses!

Je suis aller voir un kiné qui a été très étonné que je n’ai pas passé d’IRM ou de et m’a orienté vers le centre de traitement microchirurgical des hernies discales.

On m’a donné un rendez-vous rapidement et on m’a fait un scanner le même jour juste avant ma consultation avec le neurochirurgien.

Le résultat du scanner montre que j’ai une hernie discale lombaire L5-S1 bilatérale qui me causait ces douleurs et comprimait mon .

Le neurochirurgien m’a bien expliqué la différence entre la chirurgie classique et la et j’ai décidé de me faire opérer en .

mal de dos et chirurgie

mal de dos et chirurgie

L’opération s’est bien déroulée, j’ai été hospitalisée 48h après l’ et j’ai tout de  suite sentie une différence : plus de douleurs dans le mollet, plus d’anesthésie des orteils et quelques légères douleurs dans le dos.

D’autre part, j’ai pu reprendre mon travail et mes activités physiques au bout d’un mois avec l’accord du neurochirurgien.

A celles et ceux qui en ont marre de souffrir de leur dos…Cliquez sur le lien

Aurore Lamanon

 

 

 

Originally posted 2012-09-29 06:40:39.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment et reins :

Comment de simples douleurs dorsales peuvent se transformer en hernie discale

Diagnostic douleurs douleurs

 Que faut-il faire pour
soigner des dorsales ?

Lorsqu’ils sont atteint de douleurs dorsales la plupart des gens ne cherche pas a savoir d’où provient ce mal.

Il ne faut pas ignorer ces douleurs dorsales et le plus important c’est d’aller voir un médecin afin d’établir un diagnostic et de donner le traitement adapté à ce mal.

Quels sont les conséquences d’une douleur dorsale ?

Il y a 70 à 80 % de la population française qui sont atteints de mal de dos au moins une fois dans leur vie.

Aux Etats-Unis c’est 90 % des Américains qui souffrent de douleurs dorsales.

La seconde cause d’arrêt du travail est la douleur dorsale et c’est également l’un des principaux motifs de consultations d’un médecin.

Diagnostic douleurs douleurs

Diagnostic douleurs douleurs

peut avoir différentes formes, mais on ne connaît pas de raison particulière et on constate une amélioration des signes.

On l’enregistre dans 90 % des cas, et c’est pour cette raison que la douleur peut devenir chronique.

Lorsque la douleur réapparaît, elle est de plus en plus insupportable et peut déjà témoigner d’un grand dommage physique, statique, voire psychologique.

On la perçoit différemment selon les personnes, et celles-ci lorsqu’elles ont la douleur dorsale, elles se ruent sur le premier remède disponible sans chercher à connaître la vraie cause du problème.

C’est un réflexe à éviter parce que quand une douleur est d’origine nerveuse, c’est-à-dire avoir un pincement d’un nerf , cela ne se soigne pas comme un mal de dos d’origine mécanique.

Certaines douleurs nécessiteront une intervention chirurgicale tandis que l’autre nécessite seulement quelques séances de kinésithérapie et des médicaments.

La consultation chez le médecin est importante pour éviter l’apparition de douleur chronique.

Il est essentiel d’établir le bon diagnostic pour adopter le bon traitement, en fonction de la nature du mal.

Diagnostic pour le mal de dos

Lorsque l’on fait faire un diagnostic du mal de dos, cela est très important dans la détection des causes et dans la démarche thérapeutique.

Faire un diagnostic est le rôle du médecin et parfois, il peut-être nécessaire d’avoir recours à un spécialiste dans les cas extrêmes.

Il faut que le diagnostic soit fait rapidement pour que le traitement réagisse à la douleur. D’autre part soigner rapidement le mal de dos peut éviter qu’il devienne chronique.

Le médecin ou l’ostéopathe peut prescrire les médicaments convenables ou les gestes thérapeutiques, selon les causes.

Pour une douleur mécanique causée par de mauvaises postures par exemple, le premier traitement consiste à reposer le rachis.

Quand aux douleurs liées à l’atteinte des nerfs, les causes sont en général un pincement discal ou une hernie qui se manifeste par le phénomène de .

Le médecin pourra poser le diagnostic pour mener le traitement adéquat, car la douleur dorsale ne sera pas soulagée par des antalgiques seuls.

A celles et ceux qui en ont marre de souffrir de leur dos. Cliquez sur le lien

Aurore lamanon

Originally posted 2012-09-03 06:41:41.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur et :

Douleur du dos

douleur du dos

Comment choisir le bon remède pour

On constate qu’il y a au moins 50% de la population qui ont des douleurs dans le dos.

Les origines de du dos sont très variées et dépende du cadre professionnel ou de votre quotidien.

Douleur du dos peut être handicapant pour la personne dans sa vie de tous les jours.

Il est important de connaître les conseils pour éliminer ces causes évidentes et soulager ce mal de dos.

douleur du dos

douleur du dos

Les origines de douleur du dos

Le mal le dos peut avoir différentes origines:

●La première origine est traumatique : elle est due aux accidents de la circulation, aux accidents de sport, aux accidents à responsabilité civile ou aux faux mouvements.

●La deuxième origine est statique : celle-ci est due aux mauvaises postures ou aux mauvaises positions maintenues pendant une période plus ou moins longue. On peut également noter les mauvais sièges ou les attitudes vicieuses à répétition.

S’il n’y a pas d’activités physiques régulières, cela favorisent un vieillissement précoce de l’articulation et la rend fragile au moindre faux mouvement ou micro-traumatisme.

Etre en excès de poids entre aussi dans l’origine statique, car les kilos en trop sont supportés par la colonne vertébrale et la fragilisent.

●La troisième origine est inflammatoire : elles sont surtout les causes rhumatismales comme l’arthrose, la spondylarthrite ankylosante, le rhumatisme psoriasique, le rhumatisme articulaire aigu, etc.

●La quatrième origine est psychique : elles sont dues au stress, aux contrariétés, aux émotions violentes, à l’anxiété, etc.

●La cinquième origine est hormonale : en cas de grossesse ; les œstrogènes et la relaxine sont responsables de la distension du bassin et du dos, d’où la douleur.

Est-ce que l’on peut prévenir douleur du dos

Pour prévenir douleur du dos, il faut dans un premier temps éliminer les causes telles que les mauvaises postures, le matelas inadapté ou autres causes.

Il y a des positions pour améliorer la posture quand on souffre de douleur du dos.

Il faut vous adossez contre un mur et tenez-vous bien droit pendant 5 minutes en effectuant une inspiration et une expiration profondes.

L’important c’est de se tenir bien droit, en position assise ou debout, pour éviter les positions vicieuses.

Il faut avoir un matelas bien adapté lorsque l’on a des douleurs aux dos.

Car cela permet de respecter la forme anatomique de la colonne vertébrale.

On peut aussi faire du sport pour consolider et protéger votre dos.

En plus cela va permettre de renforcer vos pour bien soutenir la colonne vertébrale lombaire.

Comment soulager et soigner la douleur du dos

Pour soulager et soigner une douleur du dos, il existe beaucoup de traitements :

- Le premier traitement: c’est la technique du chaud et/ou froid on pratique ce traitement en appliquant une bouillote, une serviette humide chaude ou une ceinture lombaire chauffante, la chaleur réduit la douleur.

Vous pouvez aussi appliquer de la glace qui est efficace et vous pouvez commencer par le froid et alterner par le chaud.

- Le deuxième traitement: c’est le massage et la kinésithérapie qui sont des solutions très importantes dans le traitement de douleur du dos.

Cela rend l’équilibre à la de la colonne vertébrale et font disparaître les contractures.

-Le troisième traitement: c’est les médicaments qui sont les plus classiques, surtout après une visite chez le médecin.

Les antalgiques, les décontracturants musculaires et les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou stéroïdiens sont les médicaments qui sont les plus choisis.

On peut les trouver sous forme de pommade, de comprimé ou en infiltration.

- Le quatrième traitement: c’est la psychothérapie qui peut avoir sa place, surtout si le mal de dos persiste malgré les autres traitements.

- Il y a d’autres approches comme le yoga, les cures thermales ou l’acupuncture pouvant soulager les persistantes.

Soigner son mal de dos est important. Cliquez sur le lien

Aurore Lamanon

Originally posted 2012-07-31 06:55:27.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur et :

Mal au haut du dos

mal au haut du dos

Le mal au haut du dos ou comment le soigner

On appelle mal au haut du dos une dorsalgie.

La dorsalgie peut avoir de nombreuses causes dont la plupart ne peuvent pas se justifier ou ne permettent pas des traitements médicaux spécifiques.

Nous allons voir les causes qui sont les plus connues et les traitements possibles pour soulager le mal au haut du dos.

Quelles sont les causes du mal au haut du dos

Le mal qui est situé au niveau du dos est appelé dorsalgieet généralement on ressent les douleurs surtout sur le haut.

mal au haut du dos

mal au haut du dos

Il concerne donc les omoplates et les vertèbres dorsales.

Il faut savoir que la douleur peut être intense.Elle est parfois invalidante, et elle connaît plusieurs causes.

Il y a des causes qui ne justifient pas ou ne permettent pas des traitements médicaux spécifiques.

On peut les soulagées par des traitements symptomatiques.

C’est pour cette raison qu’il faut aller voir un médecin pour avoir un diagnostic et éviter l’automédication.

Il y a certaines causes qui sont plus connues que d’autres.

Il y a celles que l’on dit dégénératives, elles sont liées au des os, comme l’arthrose.

Il y en a d’autres qui sont mécaniques, et elles sont rattachées à une mauvaise posture. Elles sont très fréquentes au travail, surtout dans la lourdes.

Ces traumatismes à répétition que l’on provoque en pratiquant un sport et les causes inflammatoires font également partie des origines du mal de dos.

Lorsque l’on a une au niveau des vertèbres.

Si elle est liée à une chute ou à la fragilisation d’une ostéoporose avancée cela peut fréquemment causer la douleur dorsale.

Si l’on reste dans une position assise prolongée ou debout, les vibrations en voiture, le stress et des antécédents de traumatismes méconnus, toutes ces causes entrent aussi dans les causes courantes du mal de dos.

S’il y a du surpoids, une grossesse et une ménopause entraînent aussi des douleurs.

Cela peut-être aussi la conséquence d’une pathologie cardiaque ou pulmonaire.

Quels sont les traitements pour le mal au haut du dos

S’ il y a un traitement celui-ci dépendra de la cause.

Selon la douleur on ne donnera pas le traitement.

Celui-ci peut se faire par une prise d’antalgiques de type 1 ou d’anti-inflammatoires.

Le repos est le premier traitement pendant la phase aiguë de la douleur.

Dans un premier temps, le traitement médical consiste à prendre des antalgiques, des anti-inflammatoires par voie orale ou rectale ou aussi par voie parentérale (intramusculaire ou intraveineuse) et de myorelaxants.

Ces médicaments sont surtout prescrits pour les douleurs modérées.

On peut aussi faire appelle aux infiltrations qui peuvent aussi soulager .

Les infiltrations sont des injections d’anti-inflammatoires intra-articulaires effectuées par un spécialiste tel qu’un rhumatologue ou un radiologue.

On prescrit les infiltrations dans les cas de dorsalgies invalidantes et résistantes aux antalgiques.

On peut aussi  faire de la chirurgie mais celle-ci est conseillée qu’en dernier recours et   dans certaines situations.

On la conseille d’en un cas d’hernie compressive.

Il y a d’autres moyens pour soulager la dorsalgie et prévenir sa réapparition.

On pratique des massages décontracturants, porter une ceinture lombaire, la physiothérapie, faire des exercices ciblés au niveau du dos pour le remuscler, l’, la neurostimulation électrique transcutanée ou encore le yoga.

Avoir les bons réflexes c’est préserver son dos. Cliquez sur le lien

Aurore Lamanon

Originally posted 2012-07-21 22:28:05.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment et reins :

Quelles sont les causes du mal de dos

causes du mal de dos

 Ce que vous devez savoir
sur les causes du

En France, il y a huit personnes sur dix qui souffrent du mal de dos au moins une fois dans sa vie.

C’est surtout les personnes qui pratiquent un qui en sont le plus souvent atteint.

L’origine de ce mal de dos est mal identifié dans 95% des cas.

Les médicament que l’on trouvent sur le marché ne soulagent plus certaines personnes.

Quelles sont les causes du mal de dos ?

Causes du mal de dos n°1: des problèmes musculaires

Les causes du mal de dos sont dues a une sollicitation grave ou inappropriée de la .

C’est les lombaires qui se trouvent de part et d’autre de celle-ci qui en souffrent et elles se déclarent par des symptômes comme:

-la contracture

-une rupture fibrillaire

-les courbatures

-une insuffisance musculaire ou une fatigue excessive.

Causes du mal de dos n°2 : une mauvaise position

C’est les mauvaises habitudes comme s’assoir ou dormir dans un lit inconfortable ou dans le cas des enfants, le port de cartable trop lourd.

causes du mal de dos

causes du mal de dos

Cette position n’étant pas adaptée, elle fait travailler certains muscles plus que d’autres.

Elle va entraîner des et raideurs articulaires. Ces dernières vont provoquer, sur le long terme, une déformation osseuse douloureuse.

Causes du mal de dos n°3 : des faux mouvements ou un traumatisme physique répétitif

Pratiquer le jardinage, passer l’aspirateur, soulever des objets lourds peuvent être une des causes du mal de dos.

Cela peut endommager les muscles et les ligaments du dos et entraîner une douleur qui peut invalider la personne.

Causes du mal de dos n°4 : les problèmes psychologiques

Le stress, la ou l’anxiété favorisent l’installation de contractures musculaires du corps entre autres le dos.

Le résultat est que vous avez des spasmes douloureux.

Le mal de dos est  fréquent lors des périodes de stress familial ou professionnel.

Causes du mal de dos n°5 : maladie de la colonne vertébrale

Ce sont surtout les ostéoporoses, les arthroses, les arthrites, l’ostéite ou la tuberculose vertébrale.

S’il n’y a pas de traitement, cela peut devenir grave et entraîner une douleur invalidante.

- La grossesse :

Certaine fois les femmes enceintes ressentent un mal au dos.

C’est l’action des hormones de la grossesse telles que les œstrogènes et la relaxine.

Cela est le fait que les articulations du bassin et du bas de dos s’élargissent à cette période.

La distension des muscles provoque une cambrure responsable d’une mauvaise position à l’origine de la douleur. L’excès du poids ne fait qu’empirer la mal.

- L’excès de poids :

Avoir un excès de poids, cela crée une pression au niveau du corps de chaque vertèbre et disque intervertébral.

La raison est simple : le poids en plus entraîne une compression et une déshydratation du disque qui deviendra de plus en plus fragile.

- Manque d’activités physiques :

Ne pas pratiquer d’activités physiques est néfaste pour le dos.

Cela fait perdre l’élasticité et la résistance à la pression des disques intervertébraux.

Les muscles et les articulations perdent de leur souplesse.

Aurore Lamanon

Originally posted 2012-07-17 06:50:43.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment mal de dos et reins :

L’arthrose cervicale ou cervicarthrose

cervicarthrose

Ce que vous devez savoir

sur l’ ou cervicarthrose

 

L’arthrose cervicale ou cervicarthrose: Qu’est-ce que c’est?

-L’arthrose cervicale ou cervicarthrose, est très fréquente chez les hommes et agés de plus de 50 ans.

-Elle est du à la dégradation progressive des cartilages protégeant les du cou.

cervicarthrose ou arthrose cervicale

cervicarthrose ou arthrose cervicale

-L’arthrose cervicale ou cervicarthrose peut devenir gênante au quotidien et provoquer des , une raideur de la nuque et parfois d’intenses maux de tête.

-Il n’existe pas de traitements pour soigner la cervicarthrose, mais on peut utiliser certains produits « naturels » comme:

  • la curcumine
  • le thé vert
  • la glucosamine
  • l’harpagophytum pourraient avoir la capacité de freiner la progression de la maladie

Quelles sont les causes de l’arthrose cervicale ou cervicarthrose

On ne connaît pas encore vraiment les causes concernant l’apparition de l’arthrose cervicale ou cervicarthrose.

On pense que l’usure mécanique joue un rôle, mais des mécanismes cellulaires complexes sont impliqués dans le déséquilibre entre régénération et destruction du cartilage.

C’est pour cette raison que le fait de solliciter intensément son cou peu augmenter le risque de cervicarthrose.

Mais l’effet inverse est aussi néfaste, il ne faut pas que votre cou soit immobilisé car cela peu provoquer l’apparition de la maladie.

Il y a un risque de cervicarthrose plus élevé dans certaines professions qui nécessite une immobilité du cou comme:

  • les policiers
  • Les militaires en garnison

 

Quels sont les symptômes de l’arthrose cervicale ou cervicarthrose

D’une personnes à unes autres les symptômes peuvent varier.

Dans certains cas, la maladie ne déclenche aucun signe malgré des radiographies particulièrement inquiétantes.

Par contre pour d’autres personnes une arthrose légère va déclenché des douleurs et une gêne intense.

Les symptômes qui apparraissent au cours de l’évolution de la maladie sont:

  • Une cervicalgie: il s’agit d’une localisée au niveau du cou.

Lorsqu’ une douleur se situe au niveau du bras et du cou: on parle en médecine de névralgie cervico-brachiale.

Il s’agit d’une manifestation fréquente de l’arthrose cervicale. Elle est provoquée par la compression des racines des nerfs du bras au niveau du rachis cervical.

Il peut y avoir aussi une raideur de la nuque qui apparaît et c’est l’ qui va perdre en mobilité en raison de la dégradation du cartilage.

  • Raideur de la nuque: Cette raideur fait son apparition petit à petit dés que les cartilages des vertèbres cervicales s’usent.

-On peut la ressentir que lorsque l’on fait des mouvements de rotation latéraux ou verticaux.

-Au moment des phases avancées de la cervicarthrose, il apparaît des nouveaux signes.

Ils sont très souvent provoqués par l’apparition d’ostéophytes (des excroissances osseuses anormales qui se développent sur les points d’usure de l’os).

  • Céphalées: il peut y avoir des maux de têtes. La maladie peut favoriser le déplacement d’un disque vertébral ou entraîner l’apparition d’ ostéophytes.

- Dans certains cas, il provoque la compression d’une artère et limiter le flux sanguin vers le cerveau. C’est pour cette raison qu’il y a l’apparition de maux de têtes parfois intenses fréquemment associés à des vertiges.

  • Fourmillements, engourdissements: On peut voir aussi l’apparition de fourmillements qui est provoqué par le même phénomène que les céphalées: l’apparition d’ostéophytes.

Mais la différence avec les céphalées est que les ostéophytes, ou le déplacement d’un disque, ne compriment pas une artère mais la moelle épinière.

La compression de la moelle épinière provoque des « interférences » au niveau des signaux nerveux qui vont se manifester par l’apparition de paresthésies. On parle alors de myélopathie cervicale

L’arthrose cervicale ou cervicarthrose: le diagnostic

C’est le médecin généraliste ou un rhumatologue qui fait un diagnostic initial.

On fait un premier examen du cou et du dos et on interroge le patient sur la localisation et le niveau des douleurs.

Si on a le moindre doute de l’apparition d’arthrose, le spécialiste prescrit des examens plus poussés.

  1. Radiographie cervicale: la radiographie cervicale est un premier examen qui permet de diagnostiquer la présence d’arthrose.
  2. Myélographie cervicale:c’est une technique de radiographie. La myélographie se fait grâce à l’injection d’un produit de contraste qui permet de déceler d’éventuelles lésions des racines nerveuses du rachis cervical.
  3. IRM cervicale:Il y a aussi l’IRM qui permet d’observer les tissus mous du rachis cervical et remplace peu à peu l’usage traditionnellement de la myélographie.
 Quels sont les traitement médicamenteux pour soigner la cervicarthrose

Le médecin peut prescrire 3 sortes de médicaments pour soulager les douleurs dues a l’arthrose cervicale ou cervicarthrose.

On peut voir sur l’ordonnance:

  • Les analgésiques:

C’est le médicament le plus prescrit par le praticien car il fonctionne bien sur la douleur. Il a de l’acétaminophène qui est efficace lors d’arthrose modérée.

  • Les anti-inflammatoires
    Comme anti-inflammatoire, on prescrit de l’ibuprofène car il peut réduire les douleurs et réduit l’inflammation. 

Mais il faut savoir que l’utilisation de l’ibuprofène trop longtemps peut dégrader plus rapidement les cartilages.

Il peut apparaître des complications au niveau gastro-intestinales  ce qui nécessite une surveillance.

  •  Les crèmes anti-inflammatoires

On peut utilisé les crèmes anti-inflammatoires, s’il y a des contres-indications dans la prise des anti-inflammatoires.

L’arthrose cervicale ou cervicathrose: la prise en charge paramédicale

Pour voir des progrès concernant cette maladie, il faut avoir une bonne hygiène de vie.

Pour cette amélioration il faut:

-faire des exercices pour améliorer les cartilages et faire diminuer l’évolution de la maladie. Certains exercices doivent-être pratiquer par un spécialiste.

-Avoir un très bon oreiller pour que votre nuque soit bien positionné et éviter que la douleur devienne plus intense.

Faut-il faire appelle à la chirurgie pour cette maladie

La chirurgie est très délicate lorsqu’il s’agit du rachis cervical. On la pratique que lorsqu’il y a de l’arthrose sévère.

A celles et ceux qui en ont marre de souffrir de leur dos Cliquer ici

Aurore Lamanon




Originally posted 2014-01-29 23:47:31.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment soulager et :