Comment de simples douleurs dorsales peuvent se transformer en hernie discale

Diagnostic douleurs douleurs

 Que faut-il faire pour
soigner des douleurs dorsales ?

Lorsqu’ils sont atteint de douleurs dorsales la plupart des gens ne cherche pas a savoir d’où provient ce mal.

Il ne faut pas ignorer ces douleurs dorsales et le plus important c’est d’aller voir un médecin afin d’établir un diagnostic et de donner le traitement adapté à ce mal.

Quels sont les conséquences d’une ?

Il y a 70 à 80 % de la population française qui sont atteints de mal de dos au moins une fois dans leur vie.

Aux Etats-Unis c’est 90 % des Américains qui souffrent de douleurs dorsales.

La seconde cause d’arrêt du travail est la douleur dorsale et c’est également l’un des principaux motifs de consultations d’un médecin.

Diagnostic douleurs douleurs

Diagnostic douleurs douleurs

peut avoir différentes formes, mais on ne connaît pas de raison particulière et on constate une amélioration des signes.

On l’enregistre dans 90 % des cas, et c’est pour cette raison que la douleur peut devenir chronique.

Lorsque la douleur réapparaît, elle est de plus en plus insupportable et peut déjà témoigner d’un grand dommage , statique, voire psychologique.

On la perçoit différemment selon les personnes, et celles-ci lorsqu’elles ont la douleur dorsale, elles se ruent sur le premier remède disponible sans chercher à connaître la vraie cause du problème.

C’est un réflexe à éviter parce que quand une douleur est d’origine nerveuse, c’est-à-dire avoir un pincement d’un nerf , cela ne se soigne pas comme un mal de dos d’origine mécanique.

Certaines douleurs nécessiteront une intervention chirurgicale tandis que l’autre nécessite seulement quelques séances de kinésithérapie et des médicaments.

La consultation chez le médecin est importante pour éviter l’ de douleur chronique.

Il est essentiel d’établir le bon diagnostic pour adopter le bon traitement, en fonction de la nature du mal.

Diagnostic pour le mal de dos

Lorsque l’on fait faire un diagnostic du mal de dos, cela est très important dans la détection des causes et dans la démarche thérapeutique.

Faire un diagnostic est le rôle du médecin et parfois, il peut-être nécessaire d’avoir recours à un spécialiste dans les cas extrêmes.

Il faut que le diagnostic soit fait rapidement pour que le traitement réagisse à la douleur. D’autre part soigner rapidement le mal de dos peut éviter qu’il devienne chronique.

Le médecin ou l’ostéopathe peut prescrire les médicaments convenables ou les gestes thérapeutiques, selon les causes.

Pour une douleur mécanique causée par de mauvaises par exemple, le premier traitement consiste à reposer le rachis.

Quand aux douleurs liées à l’atteinte des nerfs, les causes sont en général un pincement discal ou une hernie discale qui se manifeste par le phénomène de sciatique.

Le médecin pourra poser le diagnostic pour mener le traitement adéquat, car la douleur dorsale ne sera pas soulagée par des antalgiques seuls.

A celles et ceux qui en ont marre de souffrir de leur dos. Cliquez sur le lien

Aurore lamanon

Originally posted 2012-09-03 06:41:41.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment et :

Mal au haut du dos

mal au haut du dos

Le mal au haut du dos ou comment le soigner

On appelle mal au haut du dos une dorsalgie.

La dorsalgie peut avoir de nombreuses causes dont la plupart ne peuvent pas se justifier ou ne permettent pas des traitements médicaux spécifiques.

Nous allons voir les causes qui sont les plus connues et les traitements possibles pour soulager le mal au haut du dos.

Quelles sont les causes du mal au haut du dos

Le mal qui est situé au niveau du dos est appelé dorsalgieet généralement on ressent les douleurs surtout sur le haut.

mal au haut du dos

mal au haut du dos

Il concerne donc les omoplates et les vertèbres dorsales.

Il faut savoir que la douleur peut être intense.Elle est parfois invalidante, et elle connaît plusieurs causes.

Il y a des causes qui ne justifient pas ou ne permettent pas des traitements médicaux spécifiques.

On peut les soulagées par des traitements symptomatiques.

C’est pour cette raison qu’il faut aller voir un médecin pour avoir un diagnostic et éviter l’automédication.

Il y a certaines causes qui sont plus connues que d’autres.

Il y a celles que l’on dit dégénératives, elles sont liées au des os, comme l’arthrose.

Il y en a d’autres qui sont mécaniques, et elles sont rattachées à une . Elles sont très fréquentes au travail, surtout dans la lourdes.

Ces traumatismes physiques à répétition que l’on provoque en pratiquant un sport et les causes inflammatoires font également partie des origines du mal de dos.

Lorsque l’on a une fracture au niveau des vertèbres.

Si elle est liée à une chute ou à la fragilisation d’une ostéoporose avancée cela peut fréquemment causer la douleur dorsale.

Si l’on reste dans une position assise prolongée ou debout, les vibrations en voiture, le et des antécédents de traumatismes méconnus, toutes ces causes entrent aussi dans les causes courantes du mal de dos.

S’il y a du surpoids, une grossesse et une ménopause entraînent aussi des douleurs.

Cela peut-être aussi la conséquence d’une pathologie cardiaque ou pulmonaire.

Quels sont les traitements pour le mal au haut du dos

S’ il y a un traitement celui-ci dépendra de la cause.

Selon la douleur on ne donnera pas le traitement.

Celui-ci peut se faire par une prise d’antalgiques de type 1 ou d’anti-inflammatoires.

Le repos est le premier traitement pendant la phase aiguë de la douleur.

Dans un premier temps, le traitement médical consiste à prendre des antalgiques, des anti-inflammatoires par voie orale ou rectale ou aussi par voie parentérale (intramusculaire ou intraveineuse) et de myorelaxants.

Ces médicaments sont surtout prescrits pour les douleurs modérées.

On peut aussi faire appelle aux infiltrations qui peuvent aussi .

Les infiltrations sont des injections d’anti-inflammatoires intra-articulaires effectuées par un spécialiste tel qu’un rhumatologue ou un radiologue.

On prescrit les infiltrations dans les cas de dorsalgies invalidantes et résistantes aux antalgiques.

On peut aussi  faire de la chirurgie mais celle-ci est conseillée qu’en dernier recours et   dans certaines situations.

On la conseille d’en un cas d’hernie compressive.

Il y a d’autres moyens pour soulager la dorsalgie et prévenir sa réapparition.

On pratique des décontracturants, porter une lombaire, la physiothérapie, faire des exercices ciblés au niveau du dos pour le remuscler, l’acupuncture, la neurostimulation électrique transcutanée ou encore le yoga.

Avoir les bons réflexes c’est préserver son dos. Cliquez sur le lien

Aurore Lamanon

Originally posted 2012-07-21 22:28:05.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment et reins :

Quelles sont les causes du mal de dos

causes du mal de dos

 Ce que vous devez savoir
sur les causes du mal de dos

En France, il y a huit personnes sur dix qui souffrent du mal de dos au moins une fois dans sa vie.

C’est surtout les personnes qui pratiquent un travail manuel qui en sont le plus souvent atteint.

L’origine de ce mal de dos est mal identifié dans 95% des cas.

Les médicament que l’on trouvent sur le marché ne soulagent plus certaines personnes.

Quelles sont les causes du mal de dos ?

Causes du mal de dos n°1: des problèmes musculaires

Les causes du mal de dos sont dues a une sollicitation grave ou inappropriée de .

C’est les lombaires qui se trouvent de part et d’autre de celle-ci qui en souffrent et elles se déclarent par des symptômes comme:

-la contracture

-une rupture fibrillaire

-les courbatures

-une insuffisance musculaire ou une fatigue excessive.

Causes du mal de dos n°2 : une mauvaise position

C’est les mauvaises habitudes comme s’assoir ou dormir dans un lit inconfortable ou dans le cas des enfants, le port de cartable trop lourd.

causes du mal de dos

causes du mal de dos

Cette position n’étant pas adaptée, elle fait travailler certains muscles plus que d’autres.

Elle va entraîner des et raideurs articulaires. Ces dernières vont provoquer, sur le long terme, une déformation osseuse douloureuse.

Causes du mal de dos n°3 : des faux mouvements ou un traumatisme répétitif

Pratiquer , passer l’aspirateur, soulever des objets lourds peuvent être une des causes du mal de dos.

Cela peut endommager les muscles et les ligaments du dos et entraîner une douleur qui peut invalider la personne.

Causes du mal de dos n°4 : les problèmes psychologiques

Le stress, la nerveuse ou l’anxiété favorisent l’installation de contractures musculaires du corps entre autres le dos.

Le résultat est que vous avez des spasmes douloureux.

Le mal de dos est  fréquent lors des périodes de stress familial ou professionnel.

Causes du mal de dos n°5 : maladie de la colonne vertébrale

Ce sont surtout les ostéoporoses, les arthroses, les arthrites, l’ostéite ou la tuberculose vertébrale.

S’il n’y a pas de traitement, cela peut devenir grave et entraîner une douleur invalidante.

- La grossesse :

Certaine fois les femmes enceintes ressentent un mal au dos.

C’est l’action des hormones de la grossesse telles que les œstrogènes et la relaxine.

Cela est le fait que les articulations du bassin et du bas de dos s’élargissent à cette période.

La distension des muscles provoque une cambrure responsable d’une mauvaise position à l’origine de la douleur. L’excès du poids ne fait qu’empirer la mal.

- L’excès de poids :

Avoir un excès de poids, cela crée une pression au niveau du corps de chaque vertèbre et disque intervertébral.

La raison est simple : le poids en plus entraîne une compression et une déshydratation du disque qui deviendra de plus en plus fragile.

- Manque d’activités physiques :

Ne pas pratiquer d’activités physiques est néfaste pour le dos.

Cela fait perdre l’élasticité et la résistance à la pression des disques intervertébraux.

Les muscles et les articulations perdent de leur souplesse.

Aurore Lamanon

Originally posted 2012-07-17 06:50:43.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment soulager mal de dos et reins :

Soigner une sciatique

soigner une sciatique

 A tout ceux qui veulent soigner une sciatique

Définition d’une sciatique:

La sciatique se caractérise par une douleur partant de la fesse, puis gagnant la cuisse et enfin le pied, une raideur de la colonne et des symptômes augmentés par les efforts, la toux ou l’éternuement.

Quels sont les causes de la sciatique

  • C’est le plus souvent une hernie discale, une saillie anormale d’une partie d’un disque intervertébral, qui comprime une des 5 racines du .
  • Il faut savoir que les 2 nerfs sciatiques partent du bas de et descendent à l’arrière de nos jambes.
  • Une (ostéoporose ou arthrose) peut également comprimer le nerf.
  • Une atteinte du nerf due au diabète ou à la maladie de Lyme.

 La maladie de Lyme 

La maladie de Lyme est une infection bactérienne, répandue mondialement (quelques milliers de cas par an en France), transmise à l’homme par piqûre de tiques.

Il y a plusieurs causes à la sciatique, mais le plus souvent, on ne trouve pas d’origine précise.

Les facteurs de la sciatique sont très nombreux.

C’est pour cela que la sciatique est fréquente chez les personnes en surpoids, qui portent souvent des charges lourdes, chez les sédentaires, en cas de travail en position statique, de mauvaises positions, etc.

soigner une sciatique

soigner une sciatique

Traitement pour soigner une sciatique

Le traitement pour soigner une sciatique est composé d’antidouleurs et d’anti-inflammatoires.

Si le traitement ne fait pas effet, on peut recourir à , voire à des injections locales d’analgésiques et de corticostéroïdes.

Pour favoriser la guérison, il est très important de ne pas rester cloué au lit plus de 48 heures, et il faut reprendre ses activités quotidiennes.

La marche est recommandée pour les sciatiques. Il faudra prévoir de faire de la natation voire du vélo d’appartement qui sont deux conseillés.

Des exercices et des étirements sont souvent utiles pour renforcer les muscles, améliorer la posture, et la flexibilité.

Si il n’y a pas de résultat avec tout ces conseils , il faudra avoir recours à la chirurgie qui permet d’éliminer la compression exercée sur le nerf sciatique.

La sciatique n’est pas une maladie, mais témoigne d’une irritation du nerf sciatique.

Cette maladie est la cause de plusieurs facteurs : un traumatisme du rachis, le canal lombaire étroit, le syndrome du piriforme, le syndrome facettaire et d’autres causes telles que les métastases ou une arthrose.

Qu’est-ce que l’arthrose

L’arthrose est une maladie qui touche les articulations.

A la base de l’articulation, la surface du cartilage se fissure, s’effrite et finit par disparaître.

L’arthrose est une dégénérescence du cartilage des articulations sans infection ni inflammation particulière.

Cette dégénérescence conduit à une destruction plus ou moins rapide du cartilage qui enrobe l’extrémité des os. Anatomiquement, cette destruction s’accompagne d’une prolifération osseuse sous le cartilage.

C’est la maladie articulaire très fréquente. Les premiers symptômes apparaissent généralement à partir de 40-50 ans, mais la maladie commence souvent bien plus tôt dans la vie.

Les autres solutions pour soigner une sciatique

Dans un premier temps il y a la kinésithérapie qui permettra de renforcer les muscles dorsaux et d’assouplir le corps.

Le repos peut être indiqué, mais il est très discuté et n’est recommandé que dans certaines situations.

Généralement, il est conseillé au patient de reprendre ses activités.

Ces activités sont bénéfiques à cause de la libération d’endorphines capables d’inhiber la transmission des messages de douleur.

La physiothérapie peut-être une autre alternative de traitements pour soigner une sciatique et durer entre quatre et six semaines.

Le , le traitement par la chaleur ou l’électrothérapie s’avèrent également utiles pour limiter le mal engendré par la sciatique.

Originally posted 2012-06-30 23:36:51.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment et reins :

Les différents types de mal de dos

dorsalgie

Qu’est-ce que la dorsalgie

Définition

La dorsalgie est une douleur qui se situe dans la partie haute du dos. Elle est située dans l’ de l’une ou plusieurs des 12 vertèbres dorsales.

Quelles sont les causes de la dorsalgie

Les douleurs dorsales ont de nombreuses causes. Elles peuvent-être liées aux vertèbres du dos mais aussi à des douleurs dites projetées.

Les douleurs dites projetées sont des douleurs d’organes internes qui se traduisent par une douleur au niveau du dos.

dorsalgie

dorsalgie

Les causes d’une dorsalgie peuvent être :

  • des causes dégénératives liées au comme l’,
  • des causes mécaniques liées à une ,
  • des causes inflammatoires liées à certaines pathologies comme la spondylarthrite ankylosante,
  • des causes traumatiques liées à un choc (pouvant être responsable d’une vertébrale).

La région du dos est une zone où les se contractent facilement lors de ou de tensions.

Le traitement de la dorsalgie 

En ce qui concerne les douleurs dorsales chroniques, il faut savoir qu’avoir une bonne , c’est à dire faire du sport et ne pas avoir de surpoids .

Originally posted 2012-06-04 06:48:43.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment soulager et reins :

Mal de dos

mal-de-dos

Qu’est-ce que le

La plupart des français sont touchés par le mal au dos.

Pour  beaucoup de ces français, cela peut même être invalidant.

Pourquoi souffrir du mal de dos en attendant que ça passe, alors qu’on peut le soulager de différentes manières, et surtout des les prévenir.

mal-de-dos

mal-de-dos

Les différents

Lumbago, lombalgie, hernie, sciatique, sont autant de noms se rapportant au dos et dont souffrent que 8 français sur 10.

De plus, en adoptant des gestes simples au  quotidien, vous pouvez éviter bien des  désagréments.

Les

Il est primordial de prendre des postures adaptées dans toutes vos tâches quotidiennes.

Lorsque vous vous baissez, n’ayez pas le dos rond, il faut plier les genoux et  saisissez l’objet au sol.

Si celui-ci est lourd, servez vous de vos deux mains pour le ramasser.

Faites les mêmes gestes quand vous faites vos courses.

Lorsque vous conduisez, que vous empruntez les transports en commun, ou que vous êtes assis au bureau, ayez le dos bien droit, le bas du dos ne doit pas être cambré.

Dans votre lit, mieux vaut dormir sur le dos avec un oreiller de maintien de préférence, ou sur le côté.

On ne vous le dira jamais assez, bouger pour aider à renforcer la masse musculaire tout au long du dos.

Renforcez-le, il fera mieux face aux éventuels chocs qu’il peut subir.

Marcher,  faire de la natation ou auront plus d’un effet sur votre dos.

Dès que le mal de dos est installé, il n’est plus question de prévenir mais de soulager mal de dos.

Pour toutes les personnes qui n’ont pas le courage d’aller voir un kinésithérapeute, ils suivront des traitements médicamenteux à base d’antalgiques, d’anti-inflammatoires et de décontracturants musculaires.

Si la douleur est toujours présente et insupportable, il est donc nécessaire de se faire soigner, en substitut aux médicaments, par des massages, des bains, des infiltrations de cortisone, parfois même par le recours à la chirurgie.

Originally posted 2012-06-03 06:33:59.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment et :

Les causes d’une hernie discale

hernie discale

L’hernie discale

Les maux de dos les plus courants et qui sont très douloureux sont des hernies discales. Ces hernies discales ne sont pas visible pendant très longtemps avant de vraiment faire son .

hernie discale

hernie discale

Qu’est-ce qu’une hernie discale

Si un disque intervertébral est usé alors on parle d’hernie discale. Il y a des disques tout le long de , entre chaque vertèbres.

Ces disques ont pour but de maintenir  plus souplement et un amortissement des vertèbres en cas de choc.

Il se compose d’une membrane fibreuse qui contient un noyau, l’hernie discale est provoquée par le déplacement partiel du noyau hors de la membrane.

De plus si ce noyau comprime sur son trajet un nerf (présents entre les vertèbres), il y aura des symptômes de l’ hernie discale qui se feront ressentir.

Le symptôme principal de l’ hernie discale étant la douleur.

Si le disque est abîmé ou fragilisé, alors le noyau se déplace. Dans la plupart des cas une hernie discale se situe en bas du dos soutenant notre poids et amortissant le plus de chocs. Mais elle peut aussi être placée tout en haut au niveau cervical, selon la cause.

Quels sont les symptômes d’une hernie discale

On peut reconnaître les symptômes d’une hernie discale parmi plusieurs types de .
Tout les moyens pour solliciter les muscles dorsaux sont des symptômes d’une hernie discale.

Il y a les éternuement, une toux ou le fait de se pencher en avant va être douloureux.

Quand il y a l’apparition  d’une douleur de part son , on peut reconnaître une hernie discale: toute station assise, debout ou allongée sur le ventre prolongée va faire naître de la douleur.

Elle peut se prolonger jusqu’au genou, ceci est un symptôme de l’hernie discale sciatique.

Quel est son origine

La détérioration d’un disque intervertébral est une des origines de l’hernie discale.

Les personnes qui ont une activité professionnelle qui sollicite les disques, a ce moment prècis les symptômes de l’hernie discale peuvent apparaître.

Une femme enceinte a un risque d’avoir une hernie discale, de par le poids à soutenir surgissant en quelques semaines.

Donc en cas d’obésité, on peut avoir une hernie discale.

L’hernie discale peut être héréditaire, il peut y avoir plusieurs personnes d’une même famille en être atteintes.

Mais le symptôme douloureux de l’hernie discale ne l’est pas forcément, tout dépendra de la direction de la sortie du noyau.

Comment prévenir d’une hernie discale

Certains facteurs sont évitables, car prendre des mauvaises , mal se positionner, et d’autres choses peuvent amener ou aggraver une hernie discale.

Donc pour éviter d’avoir une hernie discale ou qu’un disque s’abîme trop tôt, voici une formation offerte gratuitement pour  soulager mal de dos au travail et au quotidien.

Originally posted 2012-05-21 06:29:47.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur et reins :

Traitement lombalgie aigue

lombalgie

Les différents types de

Quand notre dos nous fait souffrir, on peut dire que nous avons une lombalgie.

Etant donné que nous prenons des mauvaises positions ou que l’on fait des gestes brusques, alors a ce moment précis il se créer au bas du dos une pression musculaire.

Cette pression fait apparaître des douleurs  aux vertèbres lombaires, en dessous de la dernière vertèbre qui porte une côte, pouvant se répandre jusqu’aux fesses, aux jambes (on parle à ce moment de ) et des fois vers le ventre.

lombalgie
lombalgie

Les types de lombalgies

Il y a la lombalgie aiguë : cette lombalgie est une forme de mal de dos fréquent, sa durée est inférieure à 1 mois.

La plupart du temps elle se soigne en une semaine, ou tout au plus  en un mois.

Si au bout d’un mois elle est toujours présente c’est qu’il y a une évolution vers une  lombalgie chronique ou subaiguë.

Il y a aussi la  lombalgie subaigüe: cette lombalgie peut durer entre 1 et 3 mois, alors que la lombalgie chronique a une évolution de 3 mois et elle représente une des causes majeures d’invalidité en France.

Il y a d’autres types de lombalgies qui sont d’origine tumorale, inflammatoire ou infectieuse.

Elles sont dues à des maladies rhumatismales ou à une ou à un tassement vertébral.

Les causes de la lombalgie

Il y a plusieurs causes à ces lombalgies, mais elles nécessitent pas de traitement médical particulier, soigner les symptômes auront pour but de soulager la douleur.

Comment soulager la lombalgie

Il ne faut pas arrêter vos activités parce que l’inactivité ne vous guérira pas de votre lombalgie. Se reposer ne ferai qu’amplifier et affaiblir votre musculature.

Il faudrait donc changer votre , pour éviter les rechutes et réduire les crises de lombalgie.

  • Faire du sport comme de la natation. Cela  soulagera le dos tout en améliorant  sa musculature ainsi que la circulation sanguine.
  • Prendre des  médicaments sont recommandés pour soulager la douleur : antalgiques,  anti-inflammatoires, corticostéroïdes, aspirine et relaxants musculaires
  • Porter des chaussures adaptées ce qui limitera les vibrations perçues au niveau de la colonne vertébrale.
  • Adopter  les bonnes positions au travail comme à domicile, en faisant attention au moindre geste.
  • Perdre du poids comme cela vous réduirez la charge qui fait pression sur les vertèbres lombaires, rester calme et arrêter de fumer peuvent être  tout aussi salutaires

Nous pouvons aussi utiliser les médecines alternatives qui ont prouvé leur efficacité dans le traitement des lombalgies et autres dorsalgies : La kinésithérapie, la réflexothérapie  encore l’acupuncture stimulant les zones provoquant la douleur qui aident à diminuer peu à peu la perception douloureuse chez le patient. La relaxation quant à elle aide a réduire la tension nerveuse et musculaire, responsable d’aggraver les douleurs.

Originally posted 2012-05-19 06:00:10.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment soulager et reins :

Mal de dos et scoliose

Scoliose
Scoliose

Scoliose

 

La scoliose est une maladie qui apparaît la plupart du temps dés l’enfance ou l’adolescence. La scoliose est l’un des premier mal de dos dont nous pouvons souffrir au cours de notre vie.

Le pourcentage de la scoliose enfants est de 1 et 3%  (avec des stades d’évolution très différents).

La scoliose: définition

La scoliose est une déviation de la  dans les trois plans de l’espace: inclinaison dans le plan frontal, rotation des vertèbres dans le plan horizontal et inversion des courbures dans le plan sagittal. Il s’agit d’une déformation non réductible.

Cette déformation de est la scoliose qui peut apparaître lors de la phase de croissance d’un enfant.

Il y a entre 1 à 3 % des enfants qui ont un certain degré de rotation de la colonne vertébrale (scoliose), mais la plupart ne nécessite aucune prise en charge.

La scoliose n’apparaît pas uniquement chez les enfants. Cette pathologie est courante chez l’adulte, beaucoup plus répandue que la scoliose idiopathique lombaire en période de croissance.

La scoliose: les conséquences pour l’organisme

Au premier regard cette maladie qui est la scoliose passe la plupart du temps inaperçue. Il suffit juste de faire un examen pour pouvoir la détecter.

La scoliose atteint généralement les petites filles vers l’âge de 10 ans et un peut plus tard pour les garçons , elle touche environ 3 personnes sur mille.

La résultat de mauvaise position chez l’enfant ou l’adulte est appelé l’attitude scoliotique : généralement à cause d’une inégalité dans la longueur des membres, une mauvaise tenue assise en classe… Mais l’attitude scoliotique ne se traduit pas automatique par une scoliose, qui est une déformation de la colonne vertébrale dans les trois dimensions.

Le risque d’une scoliose est son aggravation. Outre la déformation de la colonne vertébrale, les principales complications d’une scoliose sont :

  • Le caractère inesthétique : la bosse (gibbosité) peut évoluer et devenir plus proéminente ;
  • La gêne fonctionnelle : la déformation de la colonne vertébrale peut rendre difficile et certains efforts pénibles ;
  • Des douleurs : la rotation des vertèbres est parfois telle qu’elle peut entraîner une compression nerveuse créant ainsi des crises de  ;
  • Des complications respiratoires lorsque la déformation du thorax est très importante. Mais ces cas graves sont aujourd’hui détectés avant d’atteindre un tel avancement.

La scoliose: les traitements

Selon l’importance, l’origine, l’évolution et aussi l’âge de la personne qui est atteint de cette maladie qui est la scoliose, on peut donner un traitement.
On essaye d’éviter l’aggravation de la scoliose en donnant un traitement (c’est le but premier) et aussi pour corriger les courbatures et éviter les complications.

On ne plus rien faire sur l’évolution de la courbure rachidienne lorsque la croissance est terminée.

Il y a plusieurs traitements proposés selon la gravité de la scoliose sont :

  • la kinésithérapie : correction des mauvaises , musculation spécifique, développement de la cage thoracique, etc.
  • le port d’un corset adapté : possible correction des déformations existantes et surtout stabilisation de l’évolution de la scoliose,
  • la chirurgie réservée aux scolioses graves ou secondaires, elle se pratique en fin de croissance.

Originally posted 2012-05-09 06:47:10.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur et reins :

Les différents maux de dos

définition lombalgie

Les 4 types d’infos dont

vous avez besoin de savoir

sur les maux de dos

Dans le monde, il y a plusieurs personnes qui souffrent du même mal et celui-ci est le mal de dos. Mais il y a divers symptômes a ces , de sorte que ces maux de dos portent des noms différents.
Selon les dorsales, il est très complexe d’y mettre un nom dessus car il en existent quelques uns.

Le ou aigüe

définition lombalgie

Définition lombalgie

Un lumbago est le type de mal de dos le plus répandu dans le monde. Ces symptômes sont des douleurs dorsales assez fortes qui se répandent dans tout le dos jusqu’au reins. Mais ces douleurs non aucun rapport avec la douleur qui est dans la fesse et qui descend jusqu’à la cuisse. Ce s’appelle une lombalgie .

L’hernie discale

Lorsqu’il y a un disque intervertébral qui est abîmé,et qu’une douleur très forte apparaît on dit que ce mal de dos est une hernie discale. Car ce disque abîmé a pour but d’amortir les chocs entre les vertèbres tout le long de la colonne vertébrale. Etant donné qu’elles supportent notre poids ce sont celle-ci qui sont touchées en premier.

Si celui-ci est fissuré ou rompu, alors le noyau qui le constitue sort de son emplacement et c’est la que l’on parle d’hernie discale. Au cas ou ce noyau comprime le nerf qu’une apparaît.
Ces douleurs, ce sont des maux de dos qui sont traîtres parce que l’hernie se déplace et pince un nerf, puis vous faites de gestes que l’hernie se déclare .

La sciatique

Lorsqu’il y a des douleurs au niveau du on appelle ce mal de dos une sciatique.
La sciatique et l’hernie discale sont généralement liées car le noyau intervertébral quand il se déplace et il comprime le nerf sciatique. Cette douleur dorsale lance dans la cuisse et se dirige vers la fesse.

La scoliose

La scoliose fait partie des maux de dos qui est très particulière car les douleurs ne sont pas dues a une épreuve de force,encore moins a l’usure. Ce mal de dos est une maladie avec laquelle on naît.
Plus l’enfant grandi et plus la colonne vertébrale se déforme ,c’est une des conséquences de cette maladie.
De plus si vous vous positionnez mal, alors a ce moment une douleur dorsale se fait ressentir.

Il faut absolument aller voir votre médecin pour qu’il regarde vraiment de quels maux de dos vous souffrez.

Si vous voulez vous soulager des maux de dos dont vous souffrez par votre travail de tout les jours, vous pouvez dés maintenant demandez votre cadeau gratuit : « le pack vidéo pour ne plus souffrir des maux de dos au travail ! »

Originally posted 2012-04-25 06:46:30.

Recherches qui ont permis de trouver cet article sur comment soulager mal de dos et reins :